Sélectionner une page

LIVRE D’OR

Vous êtes un utilisateur du Ski~Mojo ou vous l’avez testé, faites nous part de votre expérience!

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués d'une * sont obligatoires.
Votre adresse E-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous enregistrons votre adresse 54.198.142.121.
Votre commentaire sur le livre d'or ne sera publié qu'après validation.
Nous nous réservons le droit de ne pas publier votre commentaire si celui-ci ne respectait pas les règles élémentaires de politesse ou s'il s'agissait de spam.
113 messages.
Lefebvre Jean Lefebvre Jean de Caen a écrit le 05/07/2018 à 08:46:
A 67 ans les douleurs aux genoux m'avaient rendu la pratique du ski trop difficile. Après test puis acquisition de Ski-Mojo j'ai pu retrouver un grand plaisir à skier plusieurs journées complètes avec seulement un court arrêt pique-nique. La dernière journée de la semaine a été excellente jusqu'à la fin de la dernière descente. Il y a longtemps que j'avais ressenti un tel plaisir. Quelques petites douleurs encore mais très supportables. Je confirme la tendance de l'appareil à descendre. L'idée du short semble judicieuse. A voir. J'ai fait part de cette expérience à quelques amis aux genoux usés ainsi qu'à mon kiné. J'attends avec impatience l'hiver prochain.
pérolini franck pérolini franck de chamonix a écrit le 23/05/2018 à 11:45:
Le Ski-Mojo ne fait pas tout mais il aide bien ( on peut faire une comparaison avec un vélo électrique par rapport à un vélo normal : il faut pédaler mais c'est plus facile !). Je skie 2 à 4 fois par semaine de décembre à mai et quasiment tout le temps aux Grands montets à Chamonix donc principalement en hors piste. Prenant de l'âge j'ai acheté cet appareil afin de pouvoir continuer à enchainer en non stop des descentes de plus de 1000 m de dénivelé à vive allure. Je vous livre mes constatations après une saison d'usage. En fonctionnement : Le Ski-Mojo est effectivement plaisant sur piste ou en hors piste mais uniquement avec des skis qui ont un rocker arrière. Je m'explique :le ressort provoque une extension plus rapide de la jambe lors d'un allégement et donc l'arrière du ski a tendance à "accrocher" la neige avant la fin du virage, cela est un peu déséquilibrant dans des pentes raides de plus le toucher de neige est moins précis. Avec des skis à cambre inversé il n'y a par contre aucun problème quelque soit la neige ou la pente. Sur piste (ou hors piste facile) on skie plus à plat (sans allègement) et là c'est parfait ! Hors fonctionnement: Tant que le Ski-Mojo est connecté aux chaussures de skis aucun problème mais lorsqu'on le déconnecte tout l'appareil à tendance à descendre et ce malgré les bretelles. Un short à la place de la sangle serait peut-être la solution ? Bon ski avec ou sans Ski-Mojo !
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Franck pour ce retour très précis et détaillé. Nous avons très prochainement une journée de travail avec le fabricant et nous lui ferons part de votre suggestion pour ce short qui revient bien souvent dans les remarques de nos utilisateurs. Bon ski à vous.
MAZAS MAZAS de Rémi a écrit le 04/05/2018 à 09:35:
L'essayer c'est l'adopter ! J'ai pu doubler mon temps de ski chaque jour, sans douleurs aux jambes.
GRANDCOLAS GRANDCOLAS de BOULOGNE BILLANCOURT a écrit le 03/05/2018 à 17:37:
Incroyable ski Mojo. Essayé chez Jules Melquiond Sports cet hiver, c'est une vraie surprise. Non seulement le Ski-Mojo est rassurant, moi qui souffre depuis la naissance de soucis de flexions au niveau des chevilles, mais c'est rassurant, plaquant l'avant des skis sur la neige. On fatigue vraiment moins et quand le harnais aura été amélioré (un short ou un pantalon pré-equipé), le produit sera génial. Bravo.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci pour votre retour dans notre livre d'or. Le fabricant travaille depuis quelques années maintenant sur un short et nous lui feront part de votre suggestion lors de notre prochaine rencontre. Mais dans tous les cas, il n'est pas prévu que ce short fasse partie du kit de base pour éviter un prix trop élevé sur un système qui fonctionne déjà très bien. Dans le cas d'une commercialisation du short, il s'agira d'une option supplémentaire que nous souhaitons compatible avec le harnais actuel.
LEMAIRE LEMAIRE de IGNY a écrit le 14/04/2018 à 15:30:
VOILA, à 66 ANS JE VIENS D'ACHEVER 8 JOURS DE SKI A VAL THORENS AVEC TRÈS PEU DE DOULEURS AUX GENOUX. J'ai prolongé mon séjour de deux jours grace au Ski-Mojo, alors que je suis à la limite de la prothèse (c'est pour vous dire) au genou droit tellement l'arthrose est dense. Merci au personnel et au responsable du magasin ZENITH de Val Thorens pour l'accueil.
Luc BAUVIN Luc BAUVIN de Rueil a écrit le 11/04/2018 à 23:15:
Bonjour,75 ans, 45 ans de courses à pied, dont Marathons à partir de 56 ans, je skiais avant ma retraite environ 2 semaines par an de l'ouverture à la fermeture des remontées et malgré mon entraînement physique, j'avais souvent les quadriceps en feu en fin de journée. A partir de ma retraite il y a un peu de 10 ans, je suis passé à 4 à 5 semaines par an. Depuis l'été 2016 où un excès de brasse à la piscine des Arcs m'a achevé un ménisque probablement bien usé, je galère avec un genou qui bricole et m'a empêché depuis cette date, de profiter de la course et du ski. En janvier de cette année, rando en Patagonie avec beaucoup de souffrance et d'anti-inflammatoires. Je débarque aux Arcs mi-mars sans préparation physique et avec des conditions de neige pas faciles, dont pistes matinales très dures. Dès le premier jour, une nièce, encore plus cassée que moi, me fait la démonstration de son ski-mojo. Le lendemain je fais un test de 2 jours et dans la foulée j'achetais le mien... Immédiatement j'ai compris que sur la neige dure je gagnais tout : peu de douleurs de genou, plus de quadriceps qui brûlent !!! Et ensuite j'ai compris que sur tous types de neige c'était gagnant. Et le plus impressionnant c'est que mon genou va beaucoup mieux que lorsque je suis arrivé il y a 2 semaines.
SAINT-PIERRE GILLES SAINT-PIERRE GILLES de BEAUREGARD a écrit le 09/04/2018 à 14:23:
J'ai testé lors du derby de la Meije 2018. J'ai 61 ans et j'ai des problèmes de ménisque et d'arthrose au genou droit (l'autre a déjà subit une opération de réduction des ménisques et des ligaments croisés en 1992). Depuis deux ans ma pratique du ski se limitait à 3 heures pour finir en boitant. Donc j'ai essayé ce Week-end à la Grave (magasin Snowlegend à recommander). Sur la course, j'ai pas trop vu de différence lorsque, comme moi on a plus la "caisse", mais sur le retour de l'arrivée jusqu'au village, dans les bosses, et malgré une fatigue liée à mon âge, je n'ai pas eu ni "déboîtement" du genou et surtout aucune douleur. Une expérience à poursuivre, sauf quand on a pas l'habitude, il faut prévoir une bonne demi-heure de préparation.
Alain LOUIS Alain LOUIS de Beersel a écrit le 08/04/2018 à 10:30:
58 ans, des genoux usés par des années de pratique sportives diverses (arthrose), le ski était devenu pour moi synonyme de souffrance. Papa d’encore de jeunes enfants, j’avais du mal à envisager de renoncer aux plaisirs du ski. Après 2 années de tergiversations, mon séjour à Avoriaz m’a donné l’occasion d’enfin tester le mojo. Une véritable révélation bluffante, je suis à nouveau capable de skier toute la journée en famille sans douleur. Seul bémol, mes enfants m’ont rebaptisé Papy Mojo ( en référence au célèbre sketch de feu Coluche ) Merci à Ski-Mojo et à Max pour son charmant accueil.
Valérie Valérie de Valenciennes a écrit le 02/04/2018 à 17:20:
Depuis que j'ai acheté un Ski-Mojo je skie à nouveau des journées complètes (malgré une arthrose du genou douloureuse). En mars l'an dernier, je ne pouvais skier que par 1/2 journée (et encore, en serrant les dents et avec du flector sur le genou). En avril, j'ai testé à Tignes le Ski-Mojo (article lu dans SKIEUR MAG) et je l'ai tout de suite adopté ! Depuis (en mai l'an dernier et fin mars cette année) je skie à nouveau de 9h à 17h et j'en suis ravie ! C'est vraiment incroyable ! Merci
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Valérie pour votre témoignage. Nous vous souhaitons encore de nombreuses journées au ski avec le plus grand des plaisirs.
SIGNORET SIGNORET de LE CASTELLET a écrit le 30/03/2018 à 22:35:
Âgé de 53 ans , en surpoids , 1m72 pour 97 kg , l'acide lactique dans mes cuisses me gâchait mes journées de ski. J'ai acheté un Ski-Mojo d'occasion, je viens de le tester durant trois jours, sur Isola 2000. Quel bonheur de retrouver le plaisir de la glisse, 15 minutes seulement pour s'habituer, et les gestes sont plus surs, la prise de carre franche et fluide, la fatigue retardée, la souffrance oubliée. Les réglages ont été facilement réalisés grâce aux nombreux tutos disponibles sur le site. Un point très important est la position des connecteurs . Mal positionnés, les skis divergent, mais une fois ajustés, c'est impeccable. Il faut vraiment prendre le temps nécessaire à ce réglage. J'ai apprécié également le réglage possible en hauteur du scratch 'fémoral'. Je l'ai rapproché du genou , plaquant ainsi mieux l'articulation du Mojo contre ma jambe. Les mousquetons du baudrier ne sont pas très pratiques , j'investirait dans le nouveau système. N’hésitez plu , vous êtes en manque de forme, l'âge se fait sentir, le surpoids est là , mais l'amour du ski est toujours présent... Alors retardez l'achat d'une nouvelle paire de planches, gardez encore une saison votre vieille tenue, économisez un ou deux restaurants.... Investissez dans un Mojo , c'est bien plus raisonnable... Réveillez en vous le champion qui sommeille... ..Marc..
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Marc. Il est vrai que les réglages sont très importants. Avec un peu de bon sens et de temps, ils peuvent être fait aisément.
Delacroix Delacroix de Incourt a écrit le 25/03/2018 à 15:59:
Effectivement géniale cette invention. A 69 ans je vais prolonger ma "carrière" de skieur. MAIS lors d'une chute avec perte des skis, une jambe s'est tendue tellement violemment que le muscle du mollet s'est déchiré. Un accident qu'il ne faut pas généraliser mais c'est quand même arrivé. Sans le poids du ski , le ressort est évidemment beaucoup plus violent. Après l'avoir loué, je l'achète néanmoins. Avant la fatigue des jambes m'arrêtaient souvent, maintenant c'est mon souffle ...... à entretenir donc, mais quel plaisir !
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Serge, Nous vous remercions pour ce témoignage et espérons que votre mollet s'est remis de cette mésaventure qui est une première. Nous espérons que ce sera aussi une dernière car nous sommes toujours triste d'apprendre que certains utilisateurs se blessent malgré la présence du Ski-Mojo. Une fois de plus, il est bon de rappeler que le ski reste un loisir dangereux et que bien que l'utilisation du Ski-Mojo semble diminuer les risques, cet appareil n'est pas un armure à toute épreuve. Bon ski à vous pour l'hiver prochain.
Muzio-Olivi Pierre Muzio-Olivi Pierre de Saint Selve 33650 a écrit le 23/03/2018 à 11:31:
J'ai 85 ans, je fatiguais très vite.Je viens de pratiquer 2 semaines avec ski mojo et c'est formidable, j'ai rajeuni de 10 ans musculairement. Merci "Ski-Mojo"
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Pierre et merci de nous faire part de votre enthousiasme. Bon ski à vous.
RICHERT RICHERT de BORDEAUX a écrit le 19/03/2018 à 21:58:
Bonsoir Jean Marc je vous avais appelé un soir de janvier alors que j'étais dans la station espagnole de BAQUEIRA. Un ami avait un SKI-MOJO et m'en a donc parlé car nous avons le même problème usure des cartilages aux genoux et de grosses douleurs en fin de journée générées par la pression encaissée sur les genoux Vous m'avez envoyé chez un de vos revendeur à ARLOS à côté de ST BEA. Trés trés sympa, il ma tout expliqué et je suis parti avec. Le lendemain il m'a fallu 100m et 3 virages pour comprendre cet extraordinaire engin. Je suis ravi de mon achat et encore merci. Alain RICHERT PS : il y a un point de vente incontournable sur BORDEAUX qui pourrait être revendeur du procédé. Comment procéder si, cela est possible merci pour votre réponse.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Alain, Merci pour votre message. Patrick, notre ambassadeur à Arlos est lui même un utilisateur du Ski-Mojo depuis 3 hivers. J'en profite pour le remercier encore pour sa disponibilité et pour l'énergie qu'il déploie pour nous aider à faire connaître le Ski-Mojo dans cette partie des Pyrénées. En ce qui concerne Bordeaux, nous allons envisager une collaboration avec un magasin pour l'automne prochain et nous vous remercions déjà de leur avoir parlé du Ski-Mojo. A très bientôt. Jmarc
thevenin thevenin de St Benoit sur Loire a écrit le 18/03/2018 à 15:31:
J'ai testé le ski mojo et je l'ai adopté. Rupture des ligaments croisés il y a 20 ans , mais un genou stable et sans soucis, j'ai par contre eu une grosse prise de poids et un abandon (fictif, car je m'y remets) cette dernière année, de la pratique du sport quotidienne. La 1ere journée de ski j'ai vite compris que ma semaine serait compliquée physiquement. J'avais anticipé en louant le ski mojo pour deux ou trois jours. Dès le lundi j'ai retrouvé une 'forme" mais surtout un ski et un touché de neige sans appréhension, comme à 40 ans (j'en ai 60). Le soir aucune fatigue musculaire jusqu'à la fin de semaine. Je l'ai donc acheté. Les trois jours de locations n'ont pas été comptés lors de l'achat, à 60€ la journée je trouve cela très abusif. Un côté marketing afin de vous pousser à l'acheter car en deux saisons il est remboursé. Merci à Mr Dalcin pour son amabilité et son service à Val Cenis, ma station depuis 25 ans.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Monsieur Thévenin pour votre témoignage. Effectivement, nous invitons nos revendeurs à afficher un prix de location relativement élevé. Ce prix rémunère le travail des loueurs et compense le manque de soin trop souvent porté au matériel loué. Merci aussi à Pierre-Emmanuel, Julian et Sabrina pour leur accueil et leur professionnalisme.
Casset Casset de Dinan a écrit le 17/03/2018 à 14:56:
Après une demande d'essai par ce site, Jean Marc, m'a rapidement contacté, pour me diriger vers un revendeur, au plus près du massif où je comptait skier (Sixt Fer à Cheval/Samoëns) le plus pratique pour moi. J'ai donc pris rdv le lundi soir avec Dominique revendeur à Morillon 1100, sur place, Dominique me demande mes attentes (jambes qui fatiguent très vite et faiblesse du genou gauche)et en fonction de mon poids me conseille le skimojo silver, montage sur la chaussure des fixations provisoires, réglages du baudrier et tiges, et c'est parti pour l'essai le mardi, après un petit temps d'adaptation, je ressent très vite une différence, moins de fatigue musculaire et je ne ressent pas du tout de gêne au niveau du genou, restera à affiner les rêglages (le bloqueur de la tige basse côté chaussure droite s'est desserré, j'avais du mal à enclencher cette jambe. Du coup, très satisfait, je décide de l'acheter, Dominique ne me comptera pas la location ! Bref, j'ai terminé ma semaine sans avoir besoin de massages et d'arnigel sur mes jambes et cuisses, c'est top ! j'ai juste ressenti une gêne, le matin du mercredi au niveau du haut du péroné, mais pas les jeudi et vendredi. Merci à Dominique, qui régulièrement m'envoyait des sms pour avoir des nouvelles de mon achat. Super pro très sympa! Merci aussi à Jean Marc pour la réactivité
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci pour ce témoignage. Et merci à Dominique du Sport 2000 à Morillon station pour son professionnalisme.
François D François D de Bordeaux a écrit le 14/03/2018 à 08:27:
Ayant du stoppé le ski après 2 ruptures des croisés, une fracture du tibia puis du ménisque interne et externe, le tout sur la même jambe, j'ai quand même voulu tester le Ski-Mojo. Et bien m'en a pris, j'en suis totalement satisfait : les pressions sur les genoux sont beaucoup moins fortes et même après une journée de ski complète, je n'ai ressenti aucune douleur au genou et peu de courbatures en général. Je recommande vivement. Par ailleurs, l'accueil et les explications de M. Boé, de l'Abri d'Arlos (Saint-Béat) sont excellents.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci François pour votre témoignage. Vous êtes nombreux à vous être remis au ski grâce au Ski-Mojo. En voici une preuve supplémentaire. Merci à Patrick qui est, au départ, lui même un utilisateur convaincu du Ski-Mojo. Merci pour son aide dans cette partie des Pyrénées. Si vous avez vos habitudes sur Baqueira, faites un petit stop à l'Abri d'Arlos mais n'oubliez pas de prendre un rdv.
GAUDRIN GAUDRIN de ARGELES GAZOST a écrit le 12/03/2018 à 09:35:
Merci Gabriel. Au hasard d'une rencontre j'ai pu testé et ai définitivement acheté mon " Mojo" à Val d’Isère en janvier (utilisation un jour). Depuis je viens de passer trois semaines à Tignes ! Ski comme à 40 ans, j'en ai 65 et surtout ZERO VOLTARENE en 3 semaines alors que ma dose se situait à 2 x Voltarene 100 / jour. Je viens de gagner cinq années de ski supplémentaires à minima MERCI Bien cordialement PATRICE GAUDRIN
Gravier Michèle Gravier Michèle de Latresne 33 a écrit le 10/03/2018 à 15:49:
Bientôt 64 ans. Plus de ménisque externe droit depuis plus de 45ans. Donc arthrose, donc épanchement et douleurs post ski. Je me décide à tester Ski-Mojo. Installation, explications précises de Patrick Boe (Arlos). Adaptation très rapide dès les premières descentes. On se sent en sustentation tout de suite. Du coup j’ai skié plus que prévu, les cuisses «chauffant» moins que d’habitude! Le genou le soir moins douloureux Le deuxième jour Grâce aux conseils de Réglage en fonction de mon ressenti (à savoir augmenter le ressort côté genou faible) je n’ai plus du tout « traîné » la patte le soir comme depuis quelques années après mes journées de ski Je ne vais pas pouvoir m’en passer!
david C. david C. de Breval a écrit le 25/02/2018 à 09:57:
Souffrant d'arthrose aux genoux à 48 ans, je me suis enfin décidé de le tester une journée entière aux Arcs. J'ai également demandé à un "Mojo Master" de m'accompagner pendant une heure, pour vérifier avant achat, que cela ne modifierai pas mon ski, et avoir son retour d'expérience sur ce système. Au bout de 4 jours de ski intensif avec ce matériel, je ne suis pas rentré chez moi en boitant; une nouveauté depuis de nombreuses années... Deux semaines plus tard, j'ai repris mes skis mais cette fois ci en famille avec mon ski-mojo; j'ai enfin pu skier la semaine complète avec mes enfants et rentrer à la maison sans douleurs. En résumé, totalement satisfait, un plaisir de glisse comme au premier jour, et des genoux qui me remercient.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour David, Merci pour ce message. Heureux de voir que le Ski-Mojo fait désormais partie de la famille 😉
Dubuis Marguerite Dubuis Marguerite de Savièse a écrit le 18/02/2018 à 18:17:
A 67 ans, je voyais arriver avec angoisse le moment de ranger mes skis en raison de problèmes d'arthrose aux genoux. Après plus de 40 années de ski, j'étais vraiment désespérée! C'est alors que j'ai lu un article sur le ski-mojo et que j'ai pris contact pour un essai sur le site internet. Jean-Marc m'a appelé très rapidement et est venu jusqu'à Anzère, en Suisse, pour me le faire tester. Ce système est vraiment génial! Je peux maintenant skier presque sans douleur et sans fatigue plusieurs jours de suite. J'ai même l'impression de skier beaucoup mieux qu'avant, avec aisance et sécurité. Merci Ski-mojo et surtout merci à Jean-Marc. Amicales salutations. Guiguite
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Guiguite, Merci pour ce témoignage qui, une fois de plus, me fait énormément plaisir. Merci aussi à Mirko du magasin Glycérine à Anzère de nous faire confiance. A très bientôt.
YVERNAULT YVERNAULT de LYON a écrit le 18/02/2018 à 14:35:
J'ai loué le SKI-MOJO a Val-Thorens. Je l'ai essayé une journée. C'est tellement bluffant, que je l'ai acheté dés mon retour de location... Le ZENITH SKI SHOP de Val Thorens a su me conseiller et le régler... Un vrai bonheur. Je skie plus longtemps, sans douleur aux genoux, et je peux me consacrer à la technique plutôt que de forcer sur mes jambes et articulations. Je prends du plaisir et ça n'a pas de prix... Je ne regrette pas mes 599 Euros Pascal
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Pascal, Merci pour ce témoignage. L'équipe de Ludovic est une fois de plus reconnue pour son savoir faire et son accueil. Un vrai plaisir de travailler avec eux. A très bientôt sur les pistes.
BRENEOL RAYMOND BRENEOL RAYMOND de LOC-MARIA-PLOUZANE a écrit le 13/02/2018 à 17:51:
Skieur de 71 ans et utilisateur du système Ski-Mojo depuis plus de 3ans je ne puis que féliciter ses inventeurs et particulièrement aujourd'hui je tiens à remercier la qualité du Service Après-Vente piloté par Monsieur DOS SANTOS Anthony qui m'a fait connaître et vendu ce merveilleux système. Je le remercie pour son professionnalisme et la rapidité de la réparation de Christophe au magasin de Belle-Plagne qui m'a permis de profiter de mon séjour. Bien Cordialement à tous. Je reste disponible pour faire profiter de mon expérience toutes les personnes intéressées par le Ski-Mojo. Raymond BRENEOL
Stéphane Stéphane de Chens sur Léman a écrit le 12/02/2018 à 17:12:
Bonjour, j'ai 48 ans et utilise le Mojo depuis 1 mois et demi et fais environ 100 000 mètres de déniveler négatif avec ! Je l'ai acheté sans avoir de problème particulier au genoux ou autre..! Avant je prenais 100 % de plaisir en Ski, maintenant c'est 150 % ! De plus j'ai l'impression de faire encore mieux travailler mes cuisses et mon souffle du fait de pouvoir attaquer en continu toute la journée et en ayant la réelle sensation d'avoir préservé mes genoux et hanches qui ne donnent plus du tout de signe de fatigue après chacune de mes sorties ou je fais tout de même 10 à 12000 m de déniv négatif ! Le Mojo est une super invention dont je n'ai plus envie de me passer... Je pense aussi que le baudrier pourrait être amélioré ainsi que les clips de serrage, j'ai mis des tiges qui bloque le réglage en haut et en bas, mais j'ai quand même eu un clip qui à lâché de par sa patte métallique qui s'est tordu en extension ! Bien cordialement
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Stéphane et merci pour votre retour d'expérience et votre enthousiasme. Le harnais ou baudrier a connu cette année un réelle amélioration avec le nouveau système d'accroche. La patte métallique du clip de serrage vous a été envoyée en SAV aujourd'hui même. Utilisant le mojo depuis 4 saisons, je n'ai jamais eu une déformation de cette patte telle que vous l'avez connue et je me pose encore la question de savoir comme cela a pu se produire. Le fabricant a été averti et il nous a promis de regarder quelles pourraient être les réponses à apporter si ce problème était récurrent. En vous souhaitant encore de nombreuses et très bonnes journées de ski. Jean-Marc
Lacroix Lacroix a écrit le 12/02/2018 à 16:42:
C’est un système que l’on peut acheter les yeux fermés même si le prix paraît important. Issu d’une grande famille de skieurs j’ai pris un plaisir immense à skier avec. Il faut dire que j’ai été opéré deux fois des genoux et que le fait de skier était devenu un supplice. Depuis l’achat du Ski-Mojo j’ai enfin redécouvert le plaisir de skier plus de 5 heures sans souffrir. J’ai également retrouvé des sensations assez exceptionnelles, j’en étais d’ailleurs très surpris. Bref un achat que vous pouvez faire sans crainte. Je tiens au passage à remercier Gabriel qui travaille pour Ski-Mojo et qui a pris le temps de me conseiller. Je ne regrette vraiment pas cet achat. Frederick Lacroix
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Frédéric, Merci de votre témoignage. En espérant qu'il inspire de nombreux autres skieurs.
hattry hattry de saint pavace a écrit le 12/02/2018 à 16:22:
Découverte fortuite lors d’une journée de repos obligée à cause de douleurs aux genoux, j’ai pu découvrir cet équipement formidable qui s’est révélé très intuitif et qui m’a permis de retrouver des jambes avec le plaisir de re-skier comme il y a plusieurs années. Merci à Duch sport à tignes, et à « monsieur ski-mojo » pour leur disponibilité et le SAV impeccable.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Laurent pour votre témoignage.
Claude Claude de Landerneau a écrit le 06/02/2018 à 16:05:
Bonjour, j'ai 67 ans, skieur moyen (une semaine par an) depuis 35 ans, souffrant d'une arthrose fémoro-tibiale interne évolutive du genou gauche. En plus d'un traitement au Diclofénac, j'ai loué un Ski Mojo aux Menuires du 22 au 27 janvier dernier. Après une journée de tâtonnements j'ai pu juger de l'efficacité du Ski Mojo même à mon modeste niveau de ski. J'ai vraiment apprécié l'assistance du système notamment lors des reprises d'appui et des prises de carre. J'ai pu enchaîner les virages sans fatigue, sans douleurs au genou, ni mal aux cuisses. Jamais je n'aurais pensé skier à ce rythme. Je rejoins toutefois les remarques de certains messages sur la conception du baudrier qui est à mon avis à revoir. Je verrais bien un système un peu plus rigide type harnais/culotte de planche à voile avec protections en mousse THD au niveau des hanches et du coccyx. Gênant aussi les velcro qui s'accrochent à la doublure du pantalon et le serrage des tiges coulissantes qui a tendance à lâcher. Je n'ai pas compris qu'on pouvait resserrer la bague avec une clef Allen. Test cependant très positif globalement. A renouveler l'an prochain peut-être avec un genou tout neuf ! Bien cordialement.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Claude, Merci de votre retour et de vos suggestions. Tous les produits sont bien entendu améliorables et nous remercions tous nos utilisateurs pour leurs idées. Certaines ont d'ailleurs été mises en oeuvre et d'autres se heurtent encore aujourd'hui à des impératifs liés bien souvent aux coûts de production et à la répercussion de ceux-ci sur le prix de vente que nous souhaitons conserver dans la fourchette actuelle. Nous pensons maintenant à ajouter des options sur lesquelles nous allons travailler dans les prochains mois. Options qui pourraient être compatibles avec les équipements déjà en utilisation.
Stéphane Stéphane de Montgenevre a écrit le 29/01/2018 à 05:30:
Bonjour, 2 Jours de test/location avec Ski Palace. Le système est vraiment une aide formidable. Merci pour la disponibilité, l'attention et l'expertise du spécialiste. Permettez-moi une suggestion. Modification du système d'attache à la taille à remplacer par des bretelles en Y et en sangle, pas souples, du centre du sous-cul aux fixations hautes des ressorts de cuisse. Et augmentation de la protection des hanches, au même endroit, avec plaque plastique dur et mousse dense côté corps. Salutations cordiales.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Stéphane et merci d'avoir pris le temps de nous écrire ce petit mot sur le livre d'or. Merci à l'équipe de Ski Palace à Montgenèvre. Nous allons remonter vos suggestions au fabricant.
Dom Dom a écrit le 07/01/2018 à 08:54:
Salut la Ski Mojo Family Je rejoins Hervé que j'ai eu le plaisir de rencontrer ainsi que Georges grâce à toi Jean-Marc samedi à La Clusaz. Nous avons passé une excellente journée, je te remercie pour ta disponibilité, ta gentillesse et surtout tes conseils avisés qui me permettent désormais de bénéficier pleinement de l'extraordinaire potentiel de Ski Mojo. J'ai pu dévaler hier les 900 m de dénivelé du Linga à Châtel sans arrêt à un bon rythme (sans trop bourriner 😉 j'avais pris mes 50/50 au lieu des skis courts). Cela ne m'était pas arriver depuis de nombreuses années. Avec cette satanée prothèse cela aurait totalement impossible sans Ski-Mojo. En conclusion, à nouveau beaucoup de plaisir sur les skis et de belles rencontres grâce à toi! A bientôt sur les pentes ou...ailleurs.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Dominique. Ce fut un plaisir pour moi aussi. Continue à te régaler! A très bientôt. Jmarc
Hervé Hervé de Annecy a écrit le 06/01/2018 à 13:31:
Hier j'ai passé une super matinée de ski avec Jean-Marc et deux skieurs qui sont désormais devenus des amis. Pour moi pas trop de pépins physiques (46ans) mais pas mal d'anciennes blessures qui commencent à me faire tirer un peu de partout, voir me chatouiller. J'ai acheté le Ski-Mojo sans l'avoir essayer et je ne vous en dirais pas plus si ce n'est de tout faire pour l'essayer....ça va en déstabiliser plus d'un et remettre pas mal de choses en question. Merci Jean Marc et surtout BRAVO ! Bon ride à tous, quant à moi je repars au ski demain avec.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Hervé. Vrai plaisir de skier avec vous hier. Mojo Power!
Royer Royer de Megeve a écrit le 05/01/2018 à 17:59:
J’ai de sérieux problèmes de genoux et de hanche du côté gauche…J’adore le ski et je n'arrivais plus à suivre mes ados et mon mari …… J’ai rencontré Dimitri pour un test avec le Ski-Mojo … C’est tout simplement bluffant !!! Après un léger temps d adaptation, beaucoup de patience de la part de Dimitri, j'ai trouvé mes marques !!! J'ai multipliée par deux mon temps de ski !!! Le pied !!! Bon, cela ne résous pas tout, au 4ème jour mon genoux avait doublé de volume, mais je savais pourquoi !!!! Un peu de repos et c’était reparti !! L’investissement est conséquent … mais avec toutes les explications et le sérieux de Dimitri on en oubli le prix et on ne pense plus qu'à avaler les pistes en famille !!!! Alors n hésitez plus et vos enfants vous diront merciiiiii Petit coucou à Dimitri de Combloux, merci de ta patience et de ta dispos. Merci d’avoir été rassurant et présent !!! A très vite sur les pistes !! Mary
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Mary et merci pour votre témoignage. Nous vous souhaitons une très bonne année 2018 avec beaucoup de plaisir sur les pistes et en dehors. Encore merci à Dimitri, notre Mojo-Master sur les pistes de Megève, Saint Gervais, Les Contamines,...
Loïc Loïc a écrit le 31/12/2017 à 15:13:
Utilisateur du ski mojo depuis une semaine, arthrose sévère au genou gauche, les douleurs ont diminuées de 90%. Le système s'oublie totalement aussi bien sur piste qu'en hors piste. Pas de modification du "touché" de neige et avec un peu d'habitude la mise en place, l'activation, la désactivation du Ski-Mojo est très simple. En revanche un harnais plus complet avec maintient au niveau des épaules serait un plus, appréciable, en effet la marche en chaussure après ski ou basket est pénible le système ayant tendance à glisser malgré le pantalon, la petite ceinture supplémentaire fournie est compliqué à régler et à installer. A méditer ! Mais en aucun cas je ne regrette cet investissement. cordialement
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Loïc et merci pour ce témoignage. Nous allons remonter votre remarque vers le fabricant. En vous souhaitant une très bonne saison avec le Ski-Mojo. Jmarc
BARTHELEMY Fabien BARTHELEMY Fabien de IGNY a écrit le 30/12/2017 à 15:10:
Le ski en février dernier devenait un clavaire. Après 4h de ski il me fallait attendre 2 jours pour que mon genou, atteint d'ulcérations des cartilages, ne dégonfle. Ayant déjà arrêté le tennis et dû me mettre faux gaucher au golf, je ne me voyais pas arrêter le ski. Et ce jeudi 29 décembre je fais le test du ski-mojo avec Jean-Marc à l'ouverture des pistes. Et là, le miracle. Je peux enchainer des descentes du haut en bas sans douleur et sans avoir les cuisses qui chauffent et le tout sans modifier ma façon de skier !!! Je mettais beaucoup d'espoir dans le Ski-Mojo mais je ne pensais pas à ce niveau là. J'ai enchainé les petits virages, grand virages et poudreuse dans un plaisir que j'avais perdu depuis longtemps. Moi qui faisait de la compétition corpo de ski, j'avais dû tout arrêter et j'en serai presque à rêver à m'y remettre. Je me suis adapté à cette assistance en quelques mètres. Hallucinant et d'une simplicité à mettre et à activer/désactiver. En plus d'avoir decouvert ce produit miracle qui m'a donné à nouveau le plaisir de skier comme si j'avais des jambes de 20ans, j'ai fait la connaissance d'un nouvel ami, Jean-Marc, un passionné de ski et qui peut être fier de son travail à faire revivre le plaisir du skier au gens. Promis Jean Marc on se revoit en Février 🙂 Fabien
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Fabien. J'ai passé une heure de très bon ski en ta compagnie et j'espère pouvoir remettre ça en février.
Quesnot Quesnot de Albertville a écrit le 25/12/2017 à 17:55:
Je n'aurai qu'un seul mot : Fantastique !! Atteint par des problèmes d'arthrose, je voyais venir le moment où j'allais être obligé de cesser de skier à 64 a. tant les douleurs se faisaient sentir après quelques descentes. Moi qui ai pratiqué énormément le ski, en club, en formation pour adultes et enfants ... j'en aurai chialé. Et depuis le début de cette saison, avec le ski-mojo: tout a changé. Plus de douleurs, plus d'appréhension d'attaquer en poudreuse, dans les bosses, et plus de fatigue. Super !! Je comprends que le prix peut être un frein mais ce n'est vraiment pas de l'argent gaspillé. A recommander sans modération et dret dans l'pentu ...!
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Didier pour votre témoignage. Quel bonheur une fois de plus de lire combien le Ski-Mojo vous permet de retrouver votre plaisir de skier.
Cécile Cécile de Luxembourg a écrit le 24/12/2017 à 13:34:
Le ski-mojo, le super pouvoir de Cécile 🙂 Testé et acheté à Val Thorens (Merci à Ludo du Zenith Ski Shop !). Le ski-mojo m'a redonné le plaisir de skier et a fortement atténué mes douleurs aux genoux et aux cuisses. Je skie mieux, plus fluide. Un petit temps d'adaptation a été nécessaire, mais après, quel plaisir !! Merci !
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Super Cécile pour votre témoignage et merci aussi à Ludovic et toute son équipe du Zenith Ski Shop pour leur grande gentillesse, bienveillance et compétence.
Dom DELANDRE Dom DELANDRE a écrit le 17/12/2017 à 23:08:
Ca y est me voilà l'heureux possesseur d'un Ski-Mojo Gold qui va mettre un terme à 2 années de galère et me permettre d'envisager avec sérénité deux voire trois décennies de glisse! Suite à une gonarthrose destructrice j'ai été obligé de me faire poser une prothèse totale avec des suites marquées par une sévère algodystrophie. Il y a encore quelques semaines, je craignais ne pouvoir remonter sur les planches. Jean-Marc m'a proposé un test ce week-end à Val Cenis chez son distributeur local DALCIN Shop. Après un premier jour pas totalement concluant lié en grande partie à l'appréhension, à un manque certain de confiance (2 ans sans ski et un genou fonctionnel mais toujours douloureux) et à des conditions météo difficiles (neige et jour blanc)sur les conseils de JM, nous avons modifié quelques paramètres de réglage. Nous avons décidé en particulier de diminuer la dureté du ressort car j'avais le sentiment que Ski-Mojo "perturbait" un peu trop ma façon naturelle de skier. Le deuxième jour fut une révélation! Ces nouveaux réglages combinés à un choix de skis plus adaptés aux conditions de neige m'ont permis de skier quasiment sans douleurs avec une aisance que je pensais révolue. On constate une nette différence entre la position active et la position débrayée. L'installation et la manipulation du Ski-Mojo sont aisées et plutôt intuitives. Il me faudra encore quelques jours de ski pour parfaitement maîtriser son potentiel mais je suis d'ores et déjà convaincu de l'efficacité du système. Alors un conseil aux cagneux des hanches, des genoux et d'ailleurs, n'hésitez pas, contactez Jean-Marc! Vous retrouverez alors foi en vos capacités de glisse et connaîtrez à nouveau l'ivresse des descentes sans limite. Merci à Flo, mon fils, de m'avoir parlé de Ski-Mojo, à Julian DALCIN pour sa gentillesse et sa disponibilité et surtout à Jean-Marc d'avoir eu l'excellente idée de croire en ce système "révolutionnaire" et de le promouvoir avec une telle énergie! Je n'ai aucun doute sur son succès. VIVE SKI MOJO!
Philippe Philippe de Neuilly sur Seine a écrit le 29/11/2017 à 10:22:
TELEMARK et Ski-Mojo: le mariage plus que parfait!! J'ai été bluffé par "l'assistance passive" du dispositif en telemark, notamment en préparation de virage et début de courbe. Je l'ai acheté à Val Tho lors de la grande premiere 2017 - GENIAL !!
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Philippe. Il est vrai que si la position n'est pas trop basse, l'efficacité du Ski-Mojo est redoutable. De quoi enchainer les descentes sans se carboniser les cuisses et éviter les courbatures du lendemain. Bonnes génuflexions.
parent parent de villars-sur-ollon a écrit le 22/11/2017 à 20:27:
J'ai 17 ans. Je me suis fait opérer du ligament croisé antérieur, et 2 pistes de ski plus tard il se casse à nouveaux. Je me suis dit que je n'allais pas skier pendant plusieurs années. J'ai découvert le Ski~Mojo par hasard et je ne m'en sépare plus pour aller skier. C'est incroyable la facilité que l'on a après l'avoir essayé et encore plus impressionnant après l'avoir désactivé pour ressentir la différence. Maintenant je skie avec une orthèse et mon Ski~Mojo ( sans faire le fou ) et j'y arrive très bien. Moins de pression sur le genou donc parfait pour ne pas se le déboîter. Je recommande vivement !!!!
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Henri pour ton témoignage et bonne Saison à Villars Sur Ollon.
Soulé de lafont Soulé de lafont de Saint-Gaudens a écrit le 19/11/2017 à 17:00:
62 ans dont 54 ans de ski et 30 ans de snowboard surtout alpin. Mes préférences : slalom géant, pistes noires et hors-piste sur pentes raides et couloirs (3 vallées,Val d'Isère, Chamonix, 2 Alpes, Peyragudes) 40 à 80 jours par an. Depuis 5 ans je pratique l'extrême Carving en snowboard , une discipline très technique, physique et exigeante. (Voir sur le site extrême carving les vidéos et vous comprendrez). Après avoir été percuté par une skieuse qui a cassé ma protection dorsale et provoqué la rupture de la fixation arrière de mon surf je n'ai plus de ménisque externe ni de cartilage (chondrolyse aiguë) dans mon genou droit et le ménisque interne est fissuré. J'ai du mal à descendre les escaliers et ne peux plus faire aucun sport à impact (jogging, marche rapide, marche en montagne). Je croyais ma carrière de snowboarder terminée. En désespoir de cause j'ai acheté le Ski~Mojo en ligne. Une vidéo conférence sur Skype m'a rassuré pour mettre en place le système. Le résultat est simplement miraculeux. Je peux faire jusqu'à six heures de snowboard en carving extrême sur forte pente et neige dure sans douleur et en attaquant comme si j'avais 20 ans. Mes amis extrême carvers qui m'ont vu en action lors de notre dernier rassemblement fin mars à Courchevel peuvent en témoigner… Jean-Marc m'a permis d'affiner les réglages et m'a même monté des ressorts "Gold"(heavy duty") lors d'un bref séjour estival ensemble sur le glacier des Deux-Alpes. Cette année je viens de rattaquer la saison dans les Pyrénées le 18 novembre sur neige à canon bien dure à la station de Baqueira de 9 h30 à 16h sans douleur ni courbature. Médecin, je sais d'après mes I.R.M. et radios que dorénavant, pour moi la seule alternative à la prothèse totale de genou pour skier ou surfer sur la neige est cette invention révolutionnaire. Mille merci Jean-Marc de continuer à développer cette invention géniale (et de m'avoir conseillé puis suivi dans mon parcours de MojoSurfeur). P.S. : Seul problème; les amis qui vous ont vu sur les pistes et qui vous voient boiter dans les escaliers vous prennent pour un simulateur…Mais j'imagine que Ski~Mojo va nous produire une variante pour la vie quotidienne!
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Eric, Notre rencontre fut pour moi un grand plaisir. J'espère que le Ski~Mojo te permettra de t'adonner à ta passion pour de nombreuses années encore. Merci pour ton témoignage et tes encouragements.
Legendre Legendre de olivet a écrit le 18/06/2017 à 23:54:
Opérée hanche et genoux en 2014 suite à une chute de cheval je ne pensais plus skier car je marche encore avec des douleurs J'ai moins mal à skier qu' à marcher !!! c'est tout simplement super
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour et merci pour ce message. Ils sont assez nombreux ceux qui nous disent avoir moins mal à skier avec le ski-mojo qu'à marcher.
Bouchereau Bouchereau de Paris a écrit le 20/05/2017 à 20:39:
70 ans d'âge, 65 ans de ski, fanatique du hors piste et de la randonnée à Val D'Isère, ne me décidant pas à diminuer l'allure malgré l'arthrose des genoux, les cartilages détruits, et ayant utilisé toutes les ressources médicales (médecin moi-même), je croyais tout simplement que j'allais devoir arrêter le ski. Le Ski-Mojo me permet maintenant de continuer. La différence est fabuleuse. Plus besoin d'infiltrations, d'anti-inflammatoires etc ! En 1 ou 2 jours vous êtes à l'aise. Le seuil de la fatigue est incroyablement repoussé, plus de muscles tétanisés en fin de run ! Sur piste c'est impeccable, en profonde épaisse ou sur forte pente, c'est un peu plus technique, mais on s'y fait très bien. Et puis rien n'empêche de le débrayer par ci par là pour retrouver les anciennes sensations et se re situer correctement. Si vous l'utilisez à 90% de votre journée, vous préservez déjà beaucoup vos articulations. Au dixième jours de ski j'étais si bien habitué que je commençais à aimer le côté ludique qu'il procure, ce surcroit de "ressort" dans les jambes. Un grand merci aux concepteurs de cet équipement génial et à toute l'équipe pour leur disponibilité et leurs conseils pour la mise en route. François Bouchereau
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci François pour votre témoignage
DELOHEN DELOHEN de MEGEVE a écrit le 18/05/2017 à 16:37:
J'ai découvert le ski-mojo au détour d'un ouvrage sur les tests de skis. L'essai s'est révélé concluant: surtout quand après quelques descentes vous désactivez l'engin: pour le coup vous vous rendez alors parfaitement compte de son apport pour qui avait arrêté le ski depuis quelques années les genoux (bons pour la prothèse) et les Achille en vrac. Ce petit engin miracle vous redonne goût au ski. Un amical remerciement à Dimitri parfait pédagogue et démonstrateur.Un regret: le coût... Mais quand on aime...
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Pierre pour votre témoignage.
Olivier P Olivier P de Bourneville a écrit le 08/05/2017 à 00:48:
Le ski mojo est un système vraiment excellent. Honnêtement initialement j'étais très sceptique mais son utilisation a révolutionné ma saison de ski. En Résumé: Sportif depuis toujours. Atteinte bilatérale des ligaments croisés. AVANT: Dès le troisième jour, épanchement articulaire du genou avec limitation croissante de la flexion. Arrêt le quatrième jour. Reprise limitée et douloureuse les jours suivants pour rester en famille. DEPUIS : 8 jours non stop toutes pistes, tous les jours, sans douleur, sans épanchement et sans fatigue. Hautement recommandable. Olivier PS: Mention spéciale à Dimitri pour sa présentation du produit, sa disponibilité et sa gentillesse et à Xavier moniteur qui m'a révélé l'existence du Ski Mojo et fait connaître Dimitri et qui est aussi super. Il ont un seul défaut : un carving d'enfer qui conduit l'élève à se précipiter chez un psychiatre afin d'éviter la dépression.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Olivier. Si le psychiatre soigne la dépression, le ski-mojo limite les surpression ;-). A bientôt sur les pistes.
Straub Beatrice Straub Beatrice de Chamonix a écrit le 10/04/2017 à 19:20:
Mes genoux ne peuvent plus se passer du ski-mojo... Je fais essentiellement du Ski Touring et la descente était devenue très algique (douloureuse) . Le poids des attelles dans le sac à dos est vite oublié quand je me régale à nouveau en descendant .
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Béatrice pour ce témoignage qui rassurera ceux qui comme vous sont adeptes du ski de randonnée. Nous vous souhaitons encore beaucoup de belles journées en montagne.
Russo Russo de Rodemack a écrit le 21/03/2017 à 19:25:
Porteur à 46 ans d'une prothèse du genou. Je ski depuis 15 ans avec des douleurs articulaires aux genoux. J'ai sauté le pas de tester le ski~mojo dès que j'ai pris connaissance de son existence. Bilan : en février je commande le matériel et je prend conseil auprès de JaKSport. Une fois le matériel testé on ne s'en passe plus. J'ai skié toute la semaine, dont 4 jours toute la journée, avec un plaisir immense et sans douleurs. J'ai vraiment ressenti des sensations jamais eues en ski. Je recommande à tous les personnes qui souffrent comme moi de genoux traumatisés (arthrose des 2 genoux avec des antécédents de ligamentoplasties aux 2 genoux) d'investir dans ce matériel et surtout de continuer à savourer le plaisir de la glisse. Bravo aux concepteurs et à Jean-Marc pour ces conseils et sa disponibilité.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci pour votre témoignage Tony. Et si vous avez subi une déchirure des ligaments ou une entorse grave du genou, n'attendez pas de souffrir avant d'investir. En réduisant d'environ 40% la pression sur les genoux, le ski-mojo ralenti l'usure des cartilages et retarde l'arrivée des douleurs arthrosiques.
Court Nathalie Court Nathalie de Maisons Laffitte a écrit le 20/03/2017 à 20:42:
Sur recommandation de mon médecin qui me suit pour mon arthrose, Philippe est venu me faire essayer ski~mojo vendredi dernier : quel produit fabuleux !!! Moi qui pensait ne plus jamais pouvoir skier !!! Je le recommande à 300% : aucune douleur dans les genoux en skiant, et aucune douleur à froid après le ski, je n'en reviens pas ! Merci au créateur de ce produit révolutionnaire et merci à toute l'équipe qui continue à le mettre au point et à le distribuer !!! Nathalie Court
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Nathalie pour ce témoignage et pour votre appel téléphonique qui m'a fait grand plaisir.
Devinck Devinck de Dunkerque a écrit le 20/03/2017 à 10:21:
La pratique du ski~mojo est révolutionnaire , je l'ai testé , approuvé et je l'ai acheté. Cette invention m'a redonné beaucoup d'espoir pour skier à nouveau. J'ai retrouvé mes sensations que j'avais perdues. Suite à un fâcheux problème neurologique , mes jambes me faisaient trop souffrir. J'appréhendais tout simplement de rechausser. C'est là que j'ai repéré ce magasin de sport à Morillon Les Esserts,"Sport 2000". Je remercie Benjamin , Dominique et son équipe de professionnels qui m'ont initié à la pratique de ce nouvel équipement. Résultat : finis les douleurs aux cuisses. Maintenant lorsque je termine ma journée ce n'est plus pour la douleur mais pour la fatigue d'avoir trop dévalé ... Je recommande vivement le ski~mojo ,et ne regretterai jamais cet investissement ! Merci encore
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour André et merci pour votre témoignage. Merci aussi à l'équipe de Sport 2000 Morillon pour leur bon travail.
POIROT JF dit BIBI POIROT JF dit BIBI de JURA a écrit le 16/03/2017 à 17:31:
Après 3 jours intenses de poudreuse à La Grave semaine dernière, je me suis souvenu de la présentation que m'avait fait Jean-Marc l'an dernier chez Didi et j'ai donc testé le ski-mojo qui a sauvé mon quatrième et dernier jour. J'aurais dû le prendre dès le début de semaine ce qui m'aurait sans aucun doute permis d'économiser mes cuisses de 56 ans. Je recommande l'utilisation du ski-mojo, aucune crainte quant à votre amour-propre !...
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Bibi. La Grave est sans doute l'endroit où le ski-mojo est le plus utile pour profiter au maximum des journées dans ce lieu d'exception. Didi, Pelle et quelques autres guides sont des utilisateurs du ski-mojo et n'ont aucune honte en effet de bénéficier de la puissance de cet appareil. Le ski est un sport et le ski-mojo permet d'en tirer la quintessence. Ceux qui ne l'ont pas encore essayé ou adopté se font de fausses idées à son sujet. Merci d'avoir essayé et merci de votre témoignage.
GIRAUD J LUC GIRAUD J LUC de LA PLAGNE a écrit le 10/03/2017 à 20:19:
Le ski mojo a été un miracle pour moi. Problème important d'arthose du genou. Skier était de venu pour moi un calvaire. Depuis j'ai retrouvé le bonheur. Je l'utilise depuis un an. J'ai eu un problème de pièce cassé aujourd'hui. Résolu en 1 heure par Antonie Dos Santos. Bravo et merci.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Jean-Luc pour votre témoignage. Nous sommes heureux d'avoir pu contribué et de continuer à contribuer à votre plaisir retrouvé.
Lacour Lacour a écrit le 01/03/2017 à 16:33:
Après 2 journées avec ski~mojo c est superbe. Moins de douleurs au genoux (Rupture LCA en 92) plus de tonicité, plus de rythme, plus de confiance et du plaisir retrouvé Enfin c'est franchement top. Merci ski~mojo et merci à jean Marc Pour sa réactivité, ses conseils et sa disponibilité (par téléphone ou message car je ne n'ai pu me déplacer pour la mise en place)
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Quel bonheur de lire votre joie. Merci.
Beys Sylvain Beys Sylvain de Leaz a écrit le 01/03/2017 à 12:55:
Sans exagération, ce matériel est une révolution. Nouvel essai le weekend dernier avec deux très longues journées de ski "intensif" comme je ne savais plus faire sans le ski mojo. Aucune fatigue musculaire, aucune douleur au genou c'est vraiment le pied. à essayer de toute urgence. Encore merci à Jean Marc pour m'avoir fait découvrir cet accessoire.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Sylvain.

Share This