Sélectionner une page

LIVRE D’OR

Vous êtes un utilisateur du Ski~Mojo ou vous l’avez testé, faites nous part de votre expérience!

Ecrivez dans le livre d\'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués d\'une * sont obligatoires.
Votre adresse E-mail ne sera pas publiée.
Pour des raison de sécurité nous enregistrons votre adresse 54.198.247.44.
Votre commentaire sur le livre d\'or ne sera publié qu\'après validation.
Nous nous réservons le droit de ne pas publier votre commentaire si celui-ci ne respectait pas les règles élémentaires de politesse ou s\'il s\'agit de spam.
Legendre Legendre de olivet a écrit le 18/06/2017 à 23:54:
Opérée hanche et genoux en 2014 suite à une chute de cheval je ne pensais plus skier car je marche encore avec des douleurs J'ai moins mal à skier qu' à marcher !!! c'est tout simplement super
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour et merci pour ce message. Ils sont assez nombreux ceux qui nous disent avoir moins mal à skier avec le ski-mojo qu'à marcher.
Bouchereau Bouchereau de Paris a écrit le 20/05/2017 à 20:39:
70 ans d'âge, 65 ans de ski, fanatique du hors piste et de la randonnée à Val D'Isère, ne me décidant pas à diminuer l'allure malgré l'arthrose des genoux, les cartilages détruits, et ayant utilisé toutes les ressources médicales (médecin moi-même), je croyais tout simplement que j'allais devoir arrêter le ski. Le Ski-Mojo me permet maintenant de continuer. La différence est fabuleuse. Plus besoin d'infiltrations, d'anti-inflammatoires etc ! En 1 ou 2 jours vous êtes à l'aise. Le seuil de la fatigue est incroyablement repoussé, plus de muscles tétanisés en fin de run ! Sur piste c'est impeccable, en profonde épaisse ou sur forte pente, c'est un peu plus technique, mais on s'y fait très bien. Et puis rien n'empêche de le débrayer par ci par là pour retrouver les anciennes sensations et se re situer correctement. Si vous l'utilisez à 90% de votre journée, vous préservez déjà beaucoup vos articulations. Au dixième jours de ski j'étais si bien habitué que je commençais à aimer le côté ludique qu'il procure, ce surcroit de "ressort" dans les jambes. Un grand merci aux concepteurs de cet équipement génial et à toute l'équipe pour leur disponibilité et leurs conseils pour la mise en route. François Bouchereau
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci François pour votre témoignage
DELOHEN DELOHEN de MEGEVE a écrit le 18/05/2017 à 16:37:
J'ai découvert le ski-mojo au détour d'un ouvrage sur les tests de skis. L'essai s'est révélé concluant: surtout quand après quelques descentes vous désactivez l'engin: pour le coup vous vous rendez alors parfaitement compte de son apport pour qui avait arrêté le ski depuis quelques années les genoux (bons pour la prothèse) et les Achille en vrac. Ce petit engin miracle vous redonne goût au ski. Un amical remerciement à Dimitri parfait pédagogue et démonstrateur.Un regret: le coût... Mais quand on aime...
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Pierre pour votre témoignage.
Olivier P Olivier P de Bourneville a écrit le 08/05/2017 à 00:48:
Le ski mojo est un système vraiment excellent. Honnêtement initialement j'étais très sceptique mais son utilisation a révolutionné ma saison de ski. En Résumé: Sportif depuis toujours. Atteinte bilatérale des ligaments croisés. AVANT: Dès le troisième jour, épanchement articulaire du genou avec limitation croissante de la flexion. Arrêt le quatrième jour. Reprise limitée et douloureuse les jours suivants pour rester en famille. DEPUIS : 8 jours non stop toutes pistes, tous les jours, sans douleur, sans épanchement et sans fatigue. Hautement recommandable. Olivier PS: Mention spéciale à Dimitri pour sa présentation du produit, sa disponibilité et sa gentillesse et à Xavier moniteur qui m'a révélé l'existence du Ski Mojo et fait connaître Dimitri et qui est aussi super. Il ont un seul défaut : un carving d'enfer qui conduit l'élève à se précipiter chez un psychiatre afin d'éviter la dépression.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Olivier. Si le psychiatre soigne la dépression, le ski-mojo limite les surpression ;-). A bientôt sur les pistes.
Straub Beatrice Straub Beatrice de Chamonix a écrit le 10/04/2017 à 19:20:
Mes genoux ne peuvent plus se passer du ski-mojo... Je fais essentiellement du Ski Touring et la descente était devenue très algique (douloureuse) . Le poids des attelles dans le sac à dos est vite oublié quand je me régale à nouveau en descendant .
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Béatrice pour ce témoignage qui rassurera ceux qui comme vous sont adeptes du ski de randonnée. Nous vous souhaitons encore beaucoup de belles journées en montagne.
Russo Russo de Rodemack a écrit le 21/03/2017 à 19:25:
Porteur à 46 ans d'une prothèse du genou. Je ski depuis 15 ans avec des douleurs articulaires aux genoux. J'ai sauté le pas de tester le ski~mojo dès que j'ai pris connaissance de son existence. Bilan : en février je commande le matériel et je prend conseil auprès de JaKSport. Une fois le matériel testé on ne s'en passe plus. J'ai skié toute la semaine, dont 4 jours toute la journée, avec un plaisir immense et sans douleurs. J'ai vraiment ressenti des sensations jamais eues en ski. Je recommande à tous les personnes qui souffrent comme moi de genoux traumatisés (arthrose des 2 genoux avec des antécédents de ligamentoplasties aux 2 genoux) d'investir dans ce matériel et surtout de continuer à savourer le plaisir de la glisse. Bravo aux concepteurs et à Jean-Marc pour ces conseils et sa disponibilité.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci pour votre témoignage Tony. Et si vous avez subi une déchirure des ligaments ou une entorse grave du genou, n'attendez pas de souffrir avant d'investir. En réduisant d'environ 40% la pression sur les genoux, le ski-mojo ralenti l'usure des cartilages et retarde l'arrivée des douleurs arthrosiques.
Court Nathalie Court Nathalie de Maisons Laffitte a écrit le 20/03/2017 à 20:42:
Sur recommandation de mon médecin qui me suit pour mon arthrose, Philippe est venu me faire essayer ski~mojo vendredi dernier : quel produit fabuleux !!! Moi qui pensait ne plus jamais pouvoir skier !!! Je le recommande à 300% : aucune douleur dans les genoux en skiant, et aucune douleur à froid après le ski, je n'en reviens pas ! Merci au créateur de ce produit révolutionnaire et merci à toute l'équipe qui continue à le mettre au point et à le distribuer !!! Nathalie Court
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Nathalie pour ce témoignage et pour votre appel téléphonique qui m'a fait grand plaisir.
Devinck Devinck de Dunkerque a écrit le 20/03/2017 à 10:21:
La pratique du ski~mojo est révolutionnaire , je l'ai testé , approuvé et je l'ai acheté. Cette invention m'a redonné beaucoup d'espoir pour skier à nouveau. J'ai retrouvé mes sensations que j'avais perdues. Suite à un fâcheux problème neurologique , mes jambes me faisaient trop souffrir. J'appréhendais tout simplement de rechausser. C'est là que j'ai repéré ce magasin de sport à Morillon Les Esserts,"Sport 2000". Je remercie Benjamin , Dominique et son équipe de professionnels qui m'ont initié à la pratique de ce nouvel équipement. Résultat : finis les douleurs aux cuisses. Maintenant lorsque je termine ma journée ce n'est plus pour la douleur mais pour la fatigue d'avoir trop dévalé ... Je recommande vivement le ski~mojo ,et ne regretterai jamais cet investissement ! Merci encore
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour André et merci pour votre témoignage. Merci aussi à l'équipe de Sport 2000 Morillon pour leur bon travail.
POIROT JF dit BIBI POIROT JF dit BIBI de JURA a écrit le 16/03/2017 à 17:31:
Après 3 jours intenses de poudreuse à La Grave semaine dernière, je me suis souvenu de la présentation que m'avait fait Jean-Marc l'an dernier chez Didi et j'ai donc testé le ski-mojo qui a sauvé mon quatrième et dernier jour. J'aurais dû le prendre dès le début de semaine ce qui m'aurait sans aucun doute permis d'économiser mes cuisses de 56 ans. Je recommande l'utilisation du ski-mojo, aucune crainte quant à votre amour-propre !...
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Bibi. La Grave est sans doute l'endroit où le ski-mojo est le plus utile pour profiter au maximum des journées dans ce lieu d'exception. Didi, Pelle et quelques autres guides sont des utilisateurs du ski-mojo et n'ont aucune honte en effet de bénéficier de la puissance de cet appareil. Le ski est un sport et le ski-mojo permet d'en tirer la quintessence. Ceux qui ne l'ont pas encore essayé ou adopté se font de fausses idées à son sujet. Merci d'avoir essayé et merci de votre témoignage.
GIRAUD J LUC GIRAUD J LUC de LA PLAGNE a écrit le 10/03/2017 à 20:19:
Le ski mojo a été un miracle pour moi. Problème important d'arthose du genou. Skier était de venu pour moi un calvaire. Depuis j'ai retrouvé le bonheur. Je l'utilise depuis un an. J'ai eu un problème de pièce cassé aujourd'hui. Résolu en 1 heure par Antonie Dos Santos. Bravo et merci.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Jean-Luc pour votre témoignage. Nous sommes heureux d'avoir pu contribué et de continuer à contribuer à votre plaisir retrouvé.
Lacour Lacour a écrit le 01/03/2017 à 16:33:
Après 2 journées avec ski~mojo c est superbe. Moins de douleurs au genoux (Rupture LCA en 92) plus de tonicité, plus de rythme, plus de confiance et du plaisir retrouvé Enfin c'est franchement top. Merci ski~mojo et merci à jean Marc Pour sa réactivité, ses conseils et sa disponibilité (par téléphone ou message car je ne n'ai pu me déplacer pour la mise en place)
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Quel bonheur de lire votre joie. Merci.
Beys Sylvain Beys Sylvain de Leaz a écrit le 01/03/2017 à 12:55:
Sans exagération, ce matériel est une révolution. Nouvel essai le weekend dernier avec deux très longues journées de ski "intensif" comme je ne savais plus faire sans le ski mojo. Aucune fatigue musculaire, aucune douleur au genou c'est vraiment le pied. à essayer de toute urgence. Encore merci à Jean Marc pour m'avoir fait découvrir cet accessoire.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Sylvain.
Jérome RAS Jérome RAS de SERQUEUX (76) a écrit le 28/02/2017 à 11:09:
Le Ski-mojo une révolution, le plaisir du ski retrouvé. Avant sans le ski-Mojo une semaine de ski, il me fallait une semaine de récupération avec courbature, douleur dans les genoux...Et avec , Que du bonheur, plus de courbature en fin de journée, mes genoux ne m'ont pas fait souffrir. Merci à Jean Marc pour la rapidité d'envoi du ski-mojo et ses explications, et je remercie aussi Anthonie (Mojo-masters des arcs) afin de parfaire les réglages du ski-mojo sur places. Essayer le!!!!!!! vous ne le regretterez pas.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Jérôme et merci à Tony pour le coup de main.
Rousselot Magali et Guillaume Rousselot Magali et Guillaume a écrit le 27/02/2017 à 20:34:
Apres 8 ans sans skier et une rupture des ligaments croisés, le Mojo nous a permis de dévaler les pentes sans aucunes douleurs sur la durée et sereinement. Résultat 100% de notre esprit disponible pour les fondamentaux du ski, améliorer la technique et se faire plaisir!! Un grand merci à Morgan (le laboratoire du ski) pour la mise en place du Mojo et les réglages avec qui nous avons passé un super moment sur les pistes pour cette remise en jambes, ou plutôt en Mojo! Merci a toute l'équipe.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci à vous d'avoir essayé et à Morgan pour son aide et ses conseils.
BLANCK Martine BLANCK Martine de Martine a écrit le 27/02/2017 à 17:38:
J'ai découvert le ski-mojo lors des INFOS début 2015. A cette période j'ai souvent chuté, suite à des ligaments fragilisés et le tendon d' achille droit a subit un traumatisme dans la foulée. A ce stade, j'ai appréhendé de faire du ski, mais j'ai testé un peu en 2016 , et ce n'était pas très concluant. Alors cette année j'ai pris rendez-vous avec DIMITRI à Megève et c'est vraiment magnifique le, le ski-mojo m'a bien aidé , nickel dans la neige ramolli, nickel sur la neige dur, de plus bon maintien , car mon genou a un peu bougé lors de rotation à la marche. Je l'ai adopté et me sent rassurée. Merci pour les bon conseils de Dimitri.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Martine de votre confiance. Les services d'un MojoMaster sont en effet souvent très utiles. Merci Dimitri.
Zwick Zwick de Robert a écrit le 27/02/2017 à 11:04:
Gudde moien Seit dem ech mir virun zwée joer me been gedrach hat furen ech vun do un rem ski mat mengem mojo , a sin imenz zefrieden damat , a gin en och net mei hir gin, an och net mei weilten ouni furen , et as einfach super damat zefuren 👍
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Vielmal merci Robert.
Jean Verdel Jean Verdel de Jean a écrit le 25/02/2017 à 19:57:
Vendredi test de ski-mojo avec Dimitri et convaincu au bout de deux petites descentes. Le lendemain Samedi premiere journée de ski (neige dure et piste glacée) , j'ai suivi le rythme de mes amis bons skieurs pendant plus de 4h sans discontinuer, alors que des douleurs arthrosiques aux genoux m'empêchent habituellement de monter un escalier normalement. Simplement bluffant. Je vais pouvoir continuer à skier encore quelques années ... Encore merci à Dimitri.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Jean pour ce témoignage et merci a Dimitri.
Gilbert Martins Gilbert Martins de Eteaux a écrit le 20/02/2017 à 18:45:
C'est juste du bonheur . Après une opération du LCA à 9 mois, en surpoid et un quadriceps pas encore au niveau, à 43 ans je ne pouvais pas m’arrêter de skier ! L'effet est immédiat, bien meilleure accroche sur la neige, les carres ont plus de puissance, des virages plus secs, du coup on se sent plus en sécurité. Permet une bonne reprise des muscles, on continue de les solliciter mais plus en douceur, en endurance tout en préservant le genou. Le système se fait réellement oublier et on peut mieux travailler la technique et se faire plaisir ! On peut le débrayer très facilement (appuyer sur la gâchette et tendre la jambe ), à faire avant les remontées mais il se laisse oublier... Niveau prix, c'est équivalent à de nouveaux skis avec des sensations est bien meilleures. Je n'ose pas encore le débrayer tellement on se sent bien avec , peut être en fin de saison quand la cuisse aura pris un peu plus, on verra... Bref, c'est magique physiquement et psychologiquement du coup. Un remerciement spécial à Dominique du sport 2000 de Morillon qui a pris le temps de faire les bons réglages, de m'expliquer le fonctionnement et de m'accompagner pour vérifier que tout allait bien. Une perle ! Un grand merci.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Gilbert. Quel résumé et quel bonheur de lire votre joie du plaisir retrouvé. Merci pour votre témoignage qui nous fait grand plaisir. Merci à Dominique pour son engagement.
VERMEERSCH Nathalie VERMEERSCH Nathalie de La chapelle sur erdre a écrit le 07/02/2017 à 10:04:
Bonjour Jean Marc et bonjour à tous J'ai utilisé le ski~mojo récemment et je suis entièrement satisfaite et heureuse de retrouver le plaisir de skier sans douleur, enfin !!! Nathalie
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Nathalie, Merci beaucoup. Nous sommes heureux d'avoir pu contribuer à votre plaisir retrouvé. Jean-Marc
jacky jacky de la roche sur yon a écrit le 24/01/2017 à 18:46:
suite à une rupture du croisé posterieur et une lésion stade 2 du lli d'un genou, j'éprouvais des douleurs en cours de journée de ski. Après avoir lu les avis et le descriptif du mojo, j'ai sauté le pas. Ca fait la deuxième année que je l'utilise et c'est vraiment magique. Je retrouve tous les bienfaits donnés dans les témoignages vidéo: absence de douleur sur mon genou fragilisé, pas de fatigue ni de courbature durant la semaine de ski non stop (9h-17h) Donc que du bonheur. En plus on oublie très vite qu'on le porte, au risque même d'oublier de le désengager aux télésièges. je pense que du coup, je vais pouvoir skier jusqu'à 90 ans!!!!
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Jacky pour votre témoignage.
Hostyn Hostyn de Jordan a écrit le 11/01/2017 à 16:24:
Après la lecture de l'article paru dans le Skieur magazine, je me suis dit que j'allais faire le test du ski Mojo. Eh bien, il n'y a pas à dire, c'est une magnifique aide pour les skieurs. J'ai été surpris par la facilité de prise en main et par le fait d'arpenter les pentes sans arrêts comme c'était le cas précédemment. Il n'a pas fallu longtemps pour comprendre que l'achat de celui-ci était irrévocable... Les skiman de Zénith shop à Val Tho ont été super pour l'explication et pour la mise en place. Le lendemain de mon test, mon père qui était très septique a fait le test et lui aussi a craqué pour le ski Mojo.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Jordan et merci à l'équipe du Zenith Ski Shop pour leur super boulot.
nicaisse nicaisse de Claude a écrit le 09/01/2017 à 19:35:
Avec l'age , mes muscles et mes genoux commençaient à bien me faire souffrir et, la journée de ski ajoutée aux trois heures de voiture(ar)devenait pénible les jours suivants. L'année dernière je tombe sur un article sur le ski mojo et je décide de faire un essai mais rien dans le 06 et quand ce fut possible , plus de ski mojo dispo. Cette année pas d'hésitation et achat avant essai ( faut le faire ) Conclusion ; excellente journée avec Pascal, le MojoMaster. C'est un appareil fabuleux ,les douleurs du lendemain ont disparues ; j'ai 20 ans de moins.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Claude. J'imagine vos sourires à vous et Robert. A très bientôt sur les pistes du 06. J'ai hâte de vous rencontrer bientôt.
Pierre Pierre de DAVE a écrit le 09/01/2017 à 14:05:
Quelques centaines de mètres m'auront suffit pour être convaincu du potentiel exceptionnel du Mojo. Ne souffrant d'aucun mal particulier, si ce n'est celui de l'inexorable temps qui passe, l'appareil, simple à enfiler et ne causant aucune gène, rends le ski plus facile et agréable. Fini les stops crampes tous les trois cent mètres......Ce cher Hervé m'a emmené pendant des kilomètres autour de La Plagne sans arrêts prolongés, un vrai régal. Fini le feu des cuisses, les muscles raides, l'appareil soutient et oblige à améliorer sa technique. Génial.......et en plus, un bel usinage des pièces. Recommandé pour tous
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Quel bonheur de lire ce témoignage! Merci. Amusez-vous bien avec le mojo et keep on the mojosmile.
LACROIX LACROIX de Laurent a écrit le 26/12/2016 à 13:20:
Suite à un accident de ski il y a plus de 20 ans (fracture du plateau tibial et arrachement de 2 ligaments LI et CA) j'ai continué à skier mais ces dernières années cela est devenu plus difficile, l'arthrose commençant à pointer le bout de son nez. J'ai testé le Ski-Mojo sur la Plagne encadré par Hervé un MojoMaster. Mise en place et réglage rapide. J'ai redécouvert le plaisir de skier. Sur une neige dure, j'ai pu recommencer à attaquer, à reprendre de l'angle, à couper mes virages comme un slalomeur. J'ai récupéré mes jambes d'antan et plus aucune douleur dans le genoux. Système révolutionnaire, j'ai repris de l'assurance dans mon ski et dans mon genoux! J'ai gagné en endurance, aucune douleur en fin de journée au niveau des quadriceps et rien au genou. Tout simplement fabuleux!
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Laurent, Super témoignage qui fait office pour nous de cadeau de Noël. Je me pose toujours la question de savoir pourquoi beaucoup de skieurs attendent d'avoir de fortes douleurs avant d'investir. Le ski-mojo ralentit le processus arthrosique et permet, comme vous le faites judicieusement remarquer d'améliorer l'endurance. Merci encore et à très bientôt sur les pistes avec le mojosmile 😉
Van Cutsem Yves Van Cutsem Yves de Tubize a écrit le 02/12/2016 à 18:21:
Bonjour. Les deux dernières années de ski à Solden étais devenu un véritable calvaire à cause d'une usure du genoux droit (arthrose). Voltaren gel, dycoflenac et j'en passe, le troisième jour de ski, le mal à ce genoux rendait le ski pénible. J'ai acheter le Ski Mojo sans l’essayer, le jour avant de partir à Solden (La Glisse à Liege ) Résultat : époustouflant. Plus de douleurs, pas de médicament antidouleur, pas de fatigue des jambes. J'ai skier 5 jours complets , sans problèmes . Pour fortifier le genoux droit, j'ai mis un brace genustrain S avec le Ski Mojo. Bref, je revit le ski avec plaisir grâce au Ski Mojo. Cordialement, Yves
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Yves pour ton témoignage. J'en fais part à Aldo et sa super équipe de La Glisse à Barchon.
Christophe Kugler Christophe Kugler de Strasbourg a écrit le 30/11/2016 à 15:38:
Suite à une arthrose de la hanche, de stade 2 (pour les connaisseurs) les journées de ski devenaient douloureuses. Pourtant, professeur de sport et responsable de l'école de ski à l'université, je devais assurer chaque week-end l’encadrement des étudiants… Un collègue souffrant du genou, me conseille alors le ski-mojo : mais cela fonctionnera-t-il également pour protéger l’articulation de la hanche ? La réponse est OUI ! Je l’espérais en l’achetant, bien sûr, mais deux journées à Val d’Isère au week-end d’ouverture de la station ont terminé de me convaincre. Mon explication théorique : La transmission de la puissance se fait sur un baudrier situé sous le pli fessier, le ski devient presque un sport « porté » conseillé par les rhumatologues (tout comme le cyclisme où l’appui sur la selle du vélo préserve nos articulations) ; de plus les chocs et les vibrations néfastes au cartilage sont amortis et filtrés par les ressorts du ski-mojo qui agissent véritablement comme des amortisseurs (les amateurs de vtt tout suspendu me comprendront). Mon explication pratique : J’étais un peu perplexe. Mon ski allait-il rester naturel et surtout, l’avalement (technique que j’affectionne tout particulièrement, autant sur piste dans les bosses que dans la profonde un peu lourde) allait-il être possible avec la contrainte des ressorts ? Là encore, la réponse est oui : l’effet rebond du ski-mojo est extraordinaire, les bosses sont filtrées, les neiges profondes difficiles presque ignorées ! Un vrai tapis volant ce ski-mojo ! Au fur et à mesure des descentes, l’utilisation du ski-mojo devient de plus en plus spontanée, on a l’impression de se l’approprier, il fait partie du corps ; à tel point que lorsque j’oubliais de l’enclencher pour une descente, c’est ma vieille douleur à la hanche qui me le rappelait ! Bon, en me relisant je me dis que le texte que je viens d’écrire fait un peu publicité, pourtant je ne touche encore aucune part dans cette affaire ! Mais le produit est tellement « bon » dans le sens « bon pour notre organisme » que j’ai bien envie de m’y investir !
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Christophe pour ton témoignage qui décrit parfaitement les vertus du ski-mojo. Au plaisir d'enfin de rencontrer sur les pistes. J-Marc
Baptiste Baptiste de Saint-Etienne a écrit le 29/11/2016 à 09:38:
Le tester, c'est l'adopter ! Système ingénieux et surprenant ! Accompagné d'un ski-mojeur lors de l'ouverture de Val Thorens, il m'a fait testé cet engin dans toutes les conditions et qu'une chose à dire : "Wouah ! Ça dépotte" ! Récupérer le plaisir de skier sans douleur, avec plus de facilité, et plus de sécurité, what else ? C'est pour dire, 2h après le test je me suis dérobé le genou sur une mauvaise réception (avec j'aurais pu éviter cette erreur...) J'attends donc la réparation du LCA et le premier salaire pour me l'acquérir ! Merci à l'équipe sympathique et dynamique ! Baptiste.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Baptiste, Aie. Je suis désolé pour ton ligament. Je te souhaite un prompt rétablissement et j'aurais préféré te revoir sans cette blessure. Prend soin de toi. J-Marc
Hoeltzel Hoeltzel de Raymond a écrit le 22/11/2016 à 19:01:
Ma compagne et moi nous venons de faire un essai à Tignes. Bluffant ! Depuis une quinzaine d'années, Doris avait pris l'habitude de mettre des genouillères et de prendre un anti-inflammatoire matin et soir sans être certaine de pouvoir skier 1 heure ou 2 sans douleurs . N'ayant plus de cartilage aux deux genoux, elle voyait venir le moment où skier était à ranger au rayon des souvenirs. Avec Jean-Marc, elle a enchainé les descentes pendant 5 heures sans ressentir la moindre douleur et avec des appuis retrouvés. Moi aussi je me suis laissé convaincre, surtout après avoir gouté à la profonde croûtée sans effort. Merci Jean-Marc pour tes conseils avisés. Nous serons à l'avenir des ambassadeurs inconditionnels de ski-mojo. Doris et Raymond
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Chers Doris et Raymond, Quel plaisir d'avoir pu faire votre rencontre. Quel plaisir de voir vos sourires. Merci encore pour ce beau dimanche à Tignes. A très bientôt sur les pistes de Tignes ou d'ailleurs 😉
Cyril Cyril de Paris a écrit le 28/05/2016 à 18:47:
Il faut l'essayer pour le croire ! Après 3 heures de test à Val Thorens (début mai), difficile de s'en passer: un confort incroyable, l'impression de skier assis, le tout en soulageant les cuisses et les genoux. Du coup on skie plus fort, plus longtemps (moins de pause) avec une sensation de sécurité renforcée: une tuerie !
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Cyril de vous être arrêté sur notre stand devant le Zenith Ski Shop à Val Tho. Au plaisir de vous y revoir fin novembre pour lancer la nouvelle saison et présenter les nouveautés.
sarrot sarrot de Paris a écrit le 14/05/2016 à 19:56:
Après 2 interventions du genou (ligamentoplasties multiples) , fracture de la rotule et du plateau tibial, j'ai retrouvé le plaisir du ski sans effort et sans douleur ..; Juste un peu fastidieux pour l'installation ...
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci pour votre témoignage. Il est vrai que les premiers jours, l'installation peu sembler fastidieuse. Je dis souvent à mes clients qu'au lendemain de leur achat, ils me détesteront, que le deuxième jour ils m'en voudront un peu moins et qu'ensuite, nous serons à nouveau amis 😉 . En fait, avec l'habitude, la mise en place ne prend plus que 90 à 120 secondes. C'est bien souvent moins que le temps qu'il faut pour se glisser dans les chaussures. Le MojoSmile vaut bien quelques minutes n'est ce pas?
Nelly Nelly de La Plagne a écrit le 25/04/2016 à 15:20:
Après 2 luxations externes à chaque rotule et 2 opérations des ligaments, l’arthrose s’est installée, et avec elle, la perte de confiance en mes genoux. J’ai abandonné le ski pour faire du snow (en raison de la douleur sur les skis), et avant de tester le ski mojo, je portais des genouillères articulées. Cet appareil a été une vraie révélation pour moi. Exit les douleurs en milieu de journée, je pense même reprendre le ski l’année prochaine. Prendre 5 min le matin pour le fixer n’est rien comparé au confort que le ski mojo m’apporte. Cela dit, étant pratiquante très régulière (50 à 60 jours/an), l’habitude s’est vite installée, et je ne lâcherais le ski mojo pour rien au monde ! L’efficacité sur neige traffolée est tout simplement bluffante. Il est vrai que les appuis sont différents en poudreuse, mais il faut prendre le temps de retrouver des sensations et ça passe très bien aussi. Seul bémol en snowboard : l’appui sur la chaussure qui est très fort et a tendance à faire plier les boots, donc à réserver aux boots très rigides.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Nelly pour votre message et merci de nous avoir fait confiance. A l'hiver prochain sur les pistes de La Plagne.
debruyne olivier debruyne olivier de Talloires a écrit le 22/04/2016 à 10:25:
Vieux moniteur, inscrit à l'ESF Courchevel 1850, deux accidents, un sur chaque genou, arthrose depuis de nombreuses années et déformation congénitale des deux rotules, je désespérais de continuer la pratique de mon sport sans douleur. Et oh! miracle, j'ai rencontré Jean Marc à la Clusaz cet hiver. Essayer c'est l'adopter. une descente pour l'essai, une autre pour le réglage, et une troisième pour retrouver les sensations oubliées de tailler des courbes à vitesse soutenue. Fini les séances chez le médecin ostéo qui chaque année pratiquait des ponctions synoviales et des infiltrations de visco-supplémentations. Une saison sans douleurs. FORMIDABLE. Merci encore à Jean Marc pour ton accueil tes conseils ta convivialité. je recommande à tous de l'essayer même préventivement pour les plus jeunes . SKI-MOJO le matériel qu'il vous fo 😉 Olivier
Isabelle Isabelle a écrit le 19/04/2016 à 21:24:
J'ai adopté rapidement et sans trop de difficultés le ski-mojo grâce aux bons réglages de Jean-Christophe que je remercie. Suivant les réglages les sensations sont différentes et ils conditionnent en même temps notre façon de skier. Très franchement, c'est efficace du point de vue antalgique. Les genoux sont nettement moins gonflés le soir, c'est tellement appréciable! Cela reste une corvée à porter sous un pantalon. Concernant les féminines, il faut prévoir un peu plus de temps pour les pauses toilettes. Lorsque le support n'est pas ou plus enclenché sur la chaussure de ski, l’attelle glisse lorsque l'on doit marcher. J'avoue que c'est l'un point faible. Sur neige dure, c'est super. Dans les bosses, je ne retrouve pas ma réactivité habituelle et toute ma dextérité au niveau des changements d'appuis. En hors piste, je préfère skier sans le ski- mojo, surtout en poudreuse. En résumé, si je passe au dessus des contraintes qu' apporte le ski-mojo, c'est parce que je suis très heureuse de pouvoir continuer à skier sans douleur, je dirais même à skier tout simplement!
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Isabelle pour votre message. De nombreux moniteurs et excellents skieurs comme vous utilisent le Ski-Mojo dans toutes les conditions y compris en poudreuse et dans les bosses avec une grande joie et énormément de plaisir. Je suis persuadé qu'avec un peu plus d'expérience du Ski-Mojo vous arriverez à l'exploiter dans toutes les conditions. Nous travaillons encore à l'amélioration du produit et vos remarques seront prises en compte dès l'hiver prochain. Amicalement, Jean-Marc
MIRO MIRO de ANNECY a écrit le 18/04/2016 à 11:55:
J'ai testé le ski-Mojo samedi dernier et j'ai été rapidement conquis Des la première descente j'ai senti le bienfait et à la seconde descente l'adaptation était faite et le plaisir était au rendez vous ! Plus la matinée avançait et plus j'avais la banane. Le ski-Mojo soutient les jambes. Dans les grandes courbes la sensation de pression dans les cuisses est fortement réduite et pourtant la force est sans aucun doute plus importante. Le résultat, j'ai pu descendre une piste sans être obligé de m'arrêter pour reposer mes jambes, pas de douleurs aux genoux et surtout la fatigue arrive moins vite, on garde un meilleure contrôle du ski. Juste du plaisir....ce Ski-Mojo c'est du bonheur !!! Et pour le plus La démonstration du matériel est réalisé avec beaucoup de sympathie, merci à Jean-Marc pour le temps consacré.
Olivier Olivier de Luttre a écrit le 15/04/2016 à 12:53:
Bonjour, Je n'ai plus de cartillage au genou droit (gonarthrose de phase 4) et quasi plus au gauche (phase 3). Voilà deux ans que je ne pratique plus que les vertes et bleues et 2h suffisent à ne plus pouvoir bouger, ou péniblement. Faire 100m a pied m'est difficile, paradoxallement je "glisse" mieux que je ne marche. (la glisse sur glace ou neige est une seconde nature, je pratique le ski depuis 40 ans et la patinoire depuis 38 , c'est dire si glisser est plus facile pour moi que de marcher!) Je devais partir fin mars avec les enfants aux Saisies pour qu'ils profitent de ce que je leurs ai appris ces dernières années. Mais je craignais cette année plus qu'avant car la situation se dégrade naturellement. Avant de connaitre le ski-mojo je prenais mon forfait au jour le jour! Je me suis aperçu que j'etais encore plus limite que les années précédentes, au grand dam des enfants qui entrevoyaient ne plus pouvoir skier avec moi. Après 2h de vertes et bleues j'etais à plat! J'ai entendu parler du ski-mojo à mon arrivee a l'hôtel et puis par la monitrice ESF de ma fille. Après discussion avec une jeune monitrice ESF qui en possède un sans lesquel elle pourrait changer de métier, je me suis inscrit sur le site pour un essai. Le lendemain Philippe me contacte et vient me l'expliquer et me le faire essayer aux Saisies. Je suis très surpris au départ mais je me fais assez vite au système. Le cerveau corrige très vite ce qu'il faut que pour prendre possession du système. (Normal, que ne ferait-il pas pour eviter de subir la douleur, en fait c'est vite appréhendé dans ce sens là!). J'ai été "ecolé" et suivi par mon tres sympathique Mojomaster qui se trouve sur ce domaine skiable (merci à lui). Il ne compte pas son temps pour vous le régler au mieux tout en vous instruisant sur les réglages fins que vous pourrez tester à votre aise plus tard (tres instructif). je me suis permis de "jouer" un peu avec dans de la neige plus lourde en cette fin de saison, bien appréciable. Bref, j'ai pu refaire des rouges et noires facilement! (Sans cet appareil cela m'était totalement impossible) De plus, après 5h00 de ski, je suis plus reposé et "frais" que si je n'y etais pas allé! (Difficile à croire , mais c'est pourtant vrai, apres le ski je monte un escalier standart sur 2 pieds alors qu'avant je le monte sur 1 seul. L'articulation a fonctionné mais sans trop d'effort. Selon mon chirurgien, il est (dans mon cas) préférable de faire fonctionner l'articulation que de la laisser au repos !, cela s'explique donc bien) Cet investissement me ré-ouvre un avenir que je croyais définitivement fermé. Les enfants sont soulagés. De plus comme je serai "prothésé" un jour, cela me permettra de pouvoir continuer à skier sans surcharger ma prothèse. Evidement cela ne fait pas tout à votre place, mais l'aide apportée est suffisement appréciable que pour que le jeu en vaille la chandelle. Merci aussi a Jean Marc de La Clusaz pour son suivit et son assistance. Je ne manque pas d'en parler, ici, aux professionnels de la santé que je cotoie et qui se demandaient comment j'allais faire... Le retour est donc plus que positif puisque sans lui cela aurait été la derniere fois que je skie et avec j'ai de nouvelles possibilités. Vivement le test sur une bonne neige....je suis impatient d'y retourner... (dommage qu'il n'existe pas le même type d'appareil pour la vie de tous les jours, car je suis quand même bien handicapé et demuni sans lui!)
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Bonjour Olivier, Merci pour votre témoignage très complet. Merci aussi à Philippe pour son professionnalisme.
Ergo Michel Ergo Michel de Saintes (Belgique) a écrit le 10/04/2016 à 22:17:
Voici mes impressions sur le ski-mojo. J’ai eu l‘occasion de l’utiliser une semaine au carnaval (temps exécrable) et dix jours en Suisse (condition parfaite). Un seul mot: FABULEUX. Au carnaval, avec les conditions très difficiles (tempête de vent, congères, visibilité médiocre) j’ai su skier alors que sans le ski-mojo j’aurais été incapable de tenir sur mes lattes. Ma jambe n’aurait jamais eu la force de faire les efforts nécessaires à cause de la neige et mon genou m’aurait fait beaucoup trop souffrir. C’est clair que vu la météo pourrie je n’ai pas pris mon pied mais j’ai quand même skié tous les jours durant toute la journée. En Suisse, par contre c’était le pied. Un plaisir que je n’avais plus connu depuis mes problèmes à la jambe et au genou droit. Les personnes qui m’accompagnent chaque année me disaient à chaque fois: “déjà là?” Je n’ai pas ressenti de fatigue et un tout petit peu de douleur. Ce qui entraine une mise en confiance suivi d’un max de plaisir. La mise en place du ski-mojo est un petit peu laborieuse mais rien de vraiment contraignant. Une fois placé, il ne dérange pas de trop. J’ai quand même une petite crainte quant à l’usure des velcros. Voilà, je ne dis pas vivement l’hiver prochain mais c’est clair que j’attendrai la prochaine glisse avec beaucoup d’impatience.
RAMET RAMET de NIVELLES a écrit le 07/04/2016 à 13:09:
Fin décembre 2015, j'ai fait la chute classique avec ligament croisé antérieur droit rompu. Opération prévue le 04.03.2016-> vu mon activité professionnelle et mon âge 49 ans, je me suis dit que j'allais patienté. Ma fille étant mordue de ski, nous avions réservé une semaine au KARELLIS fin mars 2016. Je ne devais normalement pas skier mais grâce à Pierre (prof de ski) et Jean-Marc et son fameux exosquelette, j'ai pu retrouver, le temps d'une après-midi, les sensations que j'avais connues avant ma chute. Sans cette attelle, je n'aurai pas osé skier puisque mon kiné et mon ortho m'en avaient dissuadé. Bien entendu, il faut être prudent mais quel bonheur....
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Christophe pour votre témoignage. Mais restez prudent en effet car le Ski-Mojo n'est pas une assurance tous risques. Pensez à vos articulations, préservez les et prenez plus de plaisir grâce au Ski-Mojo!
Robert Jacquet Robert Jacquet de Saint Paul en Cornillon a écrit le 07/04/2016 à 11:26:
Ski Mojo acheté à Dimitri en Janvier. L’objectif était de skier cet hiver sans cartilage au genou gauche, la prothèse totale étant programmée pour fin Avril. Résultat extraordinaire à la fois douleur et fatigue. Je le reprendrai l'hiver prochain sans hésiter. Merci Dimitri
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Robert. En effet, les chirurgiens orthopédistes qui connaissent le Ski-Mojo encouragent leurs patients à l'utiliser pour préserver la prothèse et réduire le risque de déscellement.
Brique Brique de Annecy a écrit le 04/04/2016 à 18:25:
Essai du mojo à la Clusaz âgé de 51 printemps avec un genou explosé à 23 ans et un ligament croisé sectionné je pense avoir trouvé le moyen de skier un bon nombre d'années supplémentaires ! Merci Jean Marc Glaude
Jacques DUPUY Jacques DUPUY de Toulouse a écrit le 03/04/2016 à 18:02:
Lors d'une semaine de ski à Megève, en janvier dernier, Dimitri nous a fait essayer (groupe de 5 amis) le Ski-Mojo. Comme il avait fait mauvais tous les jours précédents et que ce jour-là, il faisait beau, je me suis senti à l'aise et ne savais pas si cela venait du temps ou du Ski-Mojo. Néanmoins, à la fin de la journée, je n'étais pas fatigué et j'ai acquis, comme 2 autres de mes camarades, ce matériel. Je viens de passer 3 jours aux Angles, dans les Pyrénées-Orientales, où j'ai skié avec le Ski-Mojo. Je dois avouer qu'en fin de journée, je n'avais mal ni aux cuisses, ni aux genoux. Je viens d'avoir 77 ans !
ZING ZING de Sébastien a écrit le 02/04/2016 à 14:27:
Eh voila, la saison se termine. Un peu déçu par le manque de neige mais génial quand même car début janvier, ma femme m'offre l'occasion d'essayer ce fameux mojo que j'avais découvert l'année passée. C'est donc aux Conta que je retrouve Dimitri pour une journée d'essai. En un mot bluffant !!! Après 2 ou 3 descentes pour corriger la position (on a tendance a aller chercher l'assistance du mojo et donc d'être un peu en arrière au début), ce fut un réel bonheur. Je suis reparti avec à la fin de la journée. Après une saison d'utilisation, le plaisir retrouvé car avec des genoux en très mauvais état, je ne pouvais skier que des demi-journées. Maintenant je peux enchainer les journées sur piste ou en poudreuse, j'ai même redécouvert le plaisir des sauts avec mon fils. C'est clair que c'est un investissement, mais pour retrouver le plaisir de skier normalement ... Encore merci à Dimitri pour les conseils, la journée passée ensemble et le SAV très efficace et réactif.
Patrick Genelle Patrick Genelle de ASNIERES SUR SEINE a écrit le 01/04/2016 à 11:57:
J'avais eu l'occasion d'essayer le ski-mojo l'année dernière aux 2 Alpes pendant une journée entière. Le résultat avait été stupéfiant. En effet bien que sportif, depuis 2 ou 3 ans je commençais a avoir du mal à skier des journées entières 15 jours de suite ( je viens d'avoir 65 ans ). J'ai commandé le ski mojo cette année et après 15 jours de ski non stop en toutes conditions (surtout hors piste) avec plusieurs descentes de la Grave, le ski-mojo correspond tout à fait à ce qu'il me fallait ; une aide aux niveaux des cuisses. De plus je suis tombé sur Jean-Marc lui même qui emmenait un groupe, ce qui m'a permis d'ailleurs de changer une pièce en l'espace d'une heure et de passer un moment à échanger avec lui. Super appareil donc, l'investissement vaut le coup pour ceux qui veulent continuer à skier avec plaisir. Merci Jean-Marc
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Le hazard a permis notre agréable rencontre. Merci Patrick et bon ski.
Marie Maupu Marie Maupu a écrit le 29/03/2016 à 20:08:
Grâce au ski mojo, j'ai redécouvert le plaisir de skier:: plus de douleur du genou (malgré des ligaments croisés rompus), pas de douleur aux cuisses, ni de fatigue après une journée de ski! Jean-Marc tu m'avais "vanté" les bienfaits du mojo, lors d'un diner aux Arcs chez Catherine et Angelo l'année dernière, et voilà je l'ai enfin adopté (grâce à Angelo qui m'a permis de l'essayer) et je ne peux plus m'en passer. J'ai retrouvé toutes les belles sensations de la glisse : c'est magique!
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci à vous Marie de m'avoir fait confiance. Il m'arrive bien trop souvent d'être trop enthousiaste au sujet du Ski-Mojo. Ce qui peut en dissuader certains. Merci aussi à Angelo qui est le premier kinésithérapeute à avoir compris le fonctionnement et l'intérêt du système pour ses patients et amis. Vive les Arcs 😉
SEYEUX SEYEUX de Les Ponts-de-Cé a écrit le 29/03/2016 à 17:35:
À la fin de la saison dernière de ski, je pensais que le ski était terminé pour moi. Mes genoux, très abimés ('arthrose, opération ancienne des ménisques à droite et à gauche), me faisaient terriblement souffrir. Un de voisins de mon fils à St Gervais-les-Bains, un irlandais m'a parlé de cet appareillage le "MoJo" qui lui avait fait retrouver les plaisirs du ski. Après recherche sur internet, j'ai rencontré Jean-Marc Glaude à La Clusaz l'été dernier et au début de cet hiver m'a mis en contact avec Dimitri qui m'a fait faire un essai à Combloux et l'essayer ce fut ..... l'adopter. Après une matinée de ski, j'étais entièrement convaincu et je ne le quitterais sous aucun prétexte. SENSATIONNELLE, SPECTACULAIRE, EXTRAORDINAIRE! Merci Jean-Marc, merci Dimitri, merci SKI-MOJO.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Quel bonheur de lire ces lignes. Merci Patrick et merci Dimitri.
BLANC PIERRE BLANC PIERRE de SAINT GERVAIS a écrit le 29/03/2016 à 10:21:
Moniteur de ski et ayant un magasin de sport j'ai acheté un ski mojo cette année sur les conseils d'un ami. Je m'en suis servi tout l'hiver pour enseigner et skier. Le ski mojo m'a apporté une aide appréciable en particulier les jours où je devais rester 9h sur les skis. Je l'ai conseillé à mes clients qui ont comme moi plus de 65 ans et qui commencent à avoir des problèmes d'articulation ou musculaire Très bon produit.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Venant d'un professionnel du ski à double titre (moniteur et commerçant) votre témoignage est d'autant plus intéressant et précieux. Merci Pierre d'avoir pris le temps d'écrire dans notre livre d'or.
Michel Michel de Malmedy a écrit le 29/03/2016 à 00:21:
Le WE passé, sur le SkiWelt Brixental (Tyrol) j'ai pu suivre toute la journée mes trois enfants sur les pistes. Elles ne m'ont quasi jamais attendu, pas de douleur au genou, pas de cuisses qui brûlent, ! Et vers 17 h, le retour sur neige de printemps où j'ai encore pu "carver" avec un plaisir indéniable ! Merci Ski-Mojo !
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Michel, Quand t'installes-tu en Autriche pour devenir notre ambassadeur la-bas? 😉 Merci pour ton témoignage.
Marie Marie de Montargis a écrit le 28/03/2016 à 21:39:
Bonjour tout le monde, Après 4 semaines d'utilisation intensive, je voudrais juste dire que la Mojo est enfin LA solution qui permet de rider sans douleur! À diffuser largement auprès de tous les snowboarders usés et cassés qui ne voudront pas s'arrêter. Merci pour cette révélation
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Marie pour ce témoignage.
Lepoutre Lepoutre de Villeneuve d ascq a écrit le 28/03/2016 à 21:22:
Pour moi c'était terminé ! Mon gendre m'a parlé du ski mojo et m'a transmis le lien. Dimitri est venu me déposer et régler ce ski mojo à Chamonix et là, vraiment, l'effort et la douleur ont diminué. Une vraie sensation de légèreté s'installe et en tout cas m'ont permis de réprendre mes balades à ski. Grand merci à Jean-Marc et Dimitri
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Inès.
Yvan Yvan de Normandie a écrit le 24/03/2016 à 00:29:
L'an dernier, après vingt minutes sur une piste verte, les douleurs aux genoux dues à l'arthrose m'ont contraint à abandonner le ski.Je pensais que c'était définitif. Suite à une émission de FR3 consacrée au SKI MOJO l'espoir est né. Cette année,après avoir pris contact avec Jean -Marc à la Clusaz, il prévient Philippe qui me contacte aussitôt. Il se déplace aux Saisies à 10h, afin d'effectuer les tests et réglages du SKI MOJO. En fin de matinée ,j'adoptais le système. Je remercie Philippe Roche pour sa gentillesse et son expérience qui m'ont permis de descendre ,en confiance ,des pistes rouges, abandonnées depuis plusieurs années. Désormais, avec ma famille, je peux skier 3h sans douleurs en fin de journée. A 67 ans j'ai retrouvé le plaisir du ski.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Yvan pour votre témoignage. Merci Philippe pour ta disponibilité dans ton rôle de Mojomaster.
DESESTRET BERNARD DESESTRET BERNARD de GONCELIN LES 7 LAUX a écrit le 23/03/2016 à 10:33:
Génial, avant beaucoup de difficultés pour m'asseoir sur les télésièges après 2 heures de ski douleurs aux genoux, maintenant après 4 heures de ski aucune douleur et peu fatigué. Je l'ai adopté après 4 virages le jour de l'essais , instantanément j'ai dit j'achète!!! Je répète Génial. Tous les arthrosiques des genoux des hanches allez y.
Réponse d'administrateur par :  Jean-Marc Glaude
Merci Bernard. Quel bonheur de lire votre témoignage!