Sélectionner une page

AMELIORE LES PERFORMANCES

Multipliez par 4 votre temps de ski

 

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir améliorer ses performances pour skier plus longtemps avec plus d’intensité?SKI_h-gouy_334sans marques

 

Tous ceux qui aiment le ski le vivent à chaque sortie : Quel que soit son niveau, l’intensité que l’on met dans le ski, entraîne des pressions élevées sur les muscles et les articulations des membres inférieurs, avec à la clé, usure et fatigue et donc un ski moins précis. Les quadriceps commencent à chauffer, se raidissent et deviennent inefficaces. Les risques de perte de contrôle augmentent et les erreurs peuvent alors être lourdes de conséquences pour soi-même et pour les autres.

 

Certains diront que si l’on veut améliorer la résistance physique, il suffit de s’entrainer. Et nous ne pouvons qu’être d’accord. Le ski est un loisir sportif. Quiconque s’aventure sur ou en dehors des pistes de ski devrait s’y être préparé. Mais ceci est bien souvent un voeu pieux. La grande majorité des skieurs arrive en montagne en petite forme physique. Nous demandons à notre corps de fournir des efforts dont il n’a pas l’habitude dans des conditions qui sont elles aussi inhabituelles (altitude, froid, manque de sommeil, ambiance festive). Nous prenons des risques sans trop nous en rendre compte. Chaque année, 150.000 d’entre nous finissent aux urgences avec des traumatismes plus ou moins graves mais qui laisseront des séquelles.

Même lorsque l’on est en pleine forme physique, correctement entrainé, le plaisir de la glisse est insatiable et s’accroît avec l’intensité. Pour peu donc que les dénivelés proposés soient importants, les quadriceps finiront par chauffer et il faudra faire une pause pour laisser descendre le niveau d’acide lactique. Faire une pause lorsque l’on le souhaite, pour admirer le paysage par exemple,est toujours positif, mais une pause imposée par la fatigue vient casser notre rythme.

 En prenant en charge 1/3 du poids du corps, le ski~mojo permet aux quadriceps de travailler moins en puissance et davantage en endurance. Imaginez simplement que vous vous sentez plus léger. La contrainte sur le quadriceps qui doit se contracter pour résister à la pression ou vous faire remonter (phase d’extension) est moins importante. Le geste est le même, le muscle travaille donc de la même manière mais en économisant de l’énergie (35 à 40%). Cette énergie économisée sera en réalité transférée dans la durée de l’effort. En d’autres termes, l’utilisateur du ski~mojo se sentira plus léger et va enchaîner plus de virages ou y mettre plus d’intensité, plus d’amplitude avant de ressentir la montée de l’acide lactique et les cuisses qui brûlent.

 

Le freeride n'a jamais été aussi plaisant. Pour profitez au maximum des journées de plus en plus rare : ski~mojo

ski~mojo multiplie par 4 votre temps de ski

Les bénéfices vont être multiples:

  • Temps de ski augmenté
  • Temps de récupération diminué
  • Intensité  accrue
  • Technique améliorée
  • Courbatures restreintes
  • Risque de blessures réduit
  • Confort inégalé

Ne vous méprenez pas, avec le ski~mojo, le ski reste bien un sport mais plutôt que d’être un sport de puissance, il devient un sport “d’endurance” en multipliant par 3 à 4 la durée d’exercice entre chaque pause, ou en permettant de skier plus longtemps. Tous les médecins, kinésithérapeutes ou préparateurs physique vous confirmeront que la force des muscles ne dépend pas uniquement de leur masse. Tous vous diront aussi que dans le cadre d’une activité sportive de loisir, il est préférable de privilégier un plus grand nombre répétitions à une intensité moins élevée. L’utilisation du ski~mojo ne réduit donc pas la masse musculaire du quadriceps. En revanche, une étude récente menée en laboratoire par des étudiants en kinésithérapie a démontré que les ischio-jambiers étaient sollicités environ 10% de plus. Ainsi, en réduisant l’intensité demandée aux quadriceps de 35 à 40% et en augmentant celle des ischio-jambiers, le ratio de fonctionnement entre ces muscles est grandement amélioré avec comme bénéfice, une meilleure protection des ligaments croisés antérieurs.

Alors, si vous voulez profiter davantage de vos journées sur les planches, si vous voulez dégommer les pentes de poudreuse ou passer entre les piquets jusqu’à plus soif, si vous souhaitez simplement suivre vos enfants qui sont maintenant plus athlétiques et en meilleure forme physique, bref, si vous voulez améliorer vos performances pour augmenter votre plaisir, le ski~mojo sera sans doute la réponse à toutes vos attentes. N’attendez pas pour l’essayer et vous faire votre propre opinion.