DIRECTEUR DE LA PRODUCTION

Martin Hannaford

Le Ski~Mojo est au ski ce que le turbo est à la voiture ou ce que le moteur électrique est au vélo. Il a été imaginé sur les pentes de Courchevel et reste fabriqué en Europe.

Il est adoré dans le monde entier par ceux qui veulent parfaire leur technique, allonger leur journée de ski, réduire les chocs et éradiquer la douleur. Ce produit est unique et ses bienfaits ont un impact positif sur la vie de ses utilisateurs

Leurs avis comptent

Découvrez les témoignages vidéos des utilisateurs du Ski~Mojo !

Le Ski~Mojo décuple le plaisir de skier ...
1 2 3 4

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
Les champs marqués d'une * sont obligatoires.
Votre adresse E-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous enregistrons votre adresse 34.203.213.116.
Votre commentaire sur le livre d'or ne sera publié qu'après validation.
Nous nous réservons le droit de ne pas publier votre commentaire si celui-ci ne respectait pas les règles élémentaires de politesse ou s'il s'agissait de spam.
116 messages.
Soulé de lafont Soulé de lafont de Saint-Gaudens a écrit le novembre 19, 2017 à 5:00:
62 ans dont 54 ans de ski et 30 ans de snowboard surtout alpin. Mes préférences : slalom géant, pistes noires et hors-piste sur pentes raides et couloirs (3 vallées,Val d'Isère, Chamonix, 2 Alpes, Peyragudes) 40 à 80 jours par an. Depuis 5 ans je pratique l'extrême Carving en snowboard , une discipline très technique, physique et exigeante. (Voir sur le site extrême carving les vidéos et vous comprendrez). Après avoir été percuté par une skieuse qui a cassé ma protection dorsale et provoqué la rupture de la fixation arrière de mon surf je n'ai plus de ménisque externe ni de cartilage (chondrolyse aiguë) dans mon genou droit et le ménisque interne est fissuré. J'ai du mal à descendre les escaliers et ne peux plus faire aucun sport à impact (jogging, marche rapide, marche en montagne). Je croyais ma carrière de snowboarder terminée. En désespoir de cause j'ai acheté le Ski~Mojo en ligne. Une vidéo conférence sur Skype m'a rassuré pour mettre en place le système. Le résultat est simplement miraculeux. Je peux faire jusqu'à six heures de snowboard en carving extrême sur forte pente et neige dure sans douleur et en attaquant comme si j'avais 20 ans. Mes amis extrême carvers qui m'ont vu en action lors de notre dernier rassemblement fin mars à Courchevel peuvent en témoigner… Jean-Marc m'a permis d'affiner les réglages et m'a même monté des ressorts "Gold"(heavy duty") lors d'un bref séjour estival ensemble sur le glacier des Deux-Alpes. Cette année je viens de rattaquer la saison dans les Pyrénées le 18 novembre sur neige à canon bien dure à la station de Baqueira de 9 h30 à 16h sans douleur ni courbature. Médecin, je sais d'après mes I.R.M. et radios que dorénavant, pour moi la seule alternative à la prothèse totale de genou pour skier ou surfer sur la neige est cette invention révolutionnaire. Mille merci Jean-Marc de continuer à développer cette invention géniale (et de m'avoir conseillé puis suivi dans mon parcours de MojoSurfeur). P.S. : Seul problème; les amis qui vous ont vu sur les pistes et qui vous voient boiter dans les escaliers vous prennent pour un simulateur…Mais j'imagine que Ski~Mojo va nous produire une variante pour la vie quotidienne!
Réponse de l’administrateur :
Bonjour Eric, Notre rencontre fut pour moi un grand plaisir. J'espère que le Ski~Mojo te permettra de t'adonner à ta passion pour de nombreuses années encore. Merci pour ton témoignage et tes encouragements.
Legendre Legendre de olivet a écrit le juin 18, 2017 à 11:54:
Opérée hanche et genoux en 2014 suite à une chute de cheval je ne pensais plus skier car je marche encore avec des douleurs J'ai moins mal à skier qu' à marcher !!! c'est tout simplement super
Réponse de l’administrateur :
Bonjour et merci pour ce message. Ils sont assez nombreux ceux qui nous disent avoir moins mal à skier avec le ski-mojo qu'à marcher.
Bouchereau Bouchereau de Paris a écrit le mai 20, 2017 à 8:39:
70 ans d'âge, 65 ans de ski, fanatique du hors piste et de la randonnée à Val D'Isère, ne me décidant pas à diminuer l'allure malgré l'arthrose des genoux, les cartilages détruits, et ayant utilisé toutes les ressources médicales (médecin moi-même), je croyais tout simplement que j'allais devoir arrêter le ski. Le Ski-Mojo me permet maintenant de continuer. La différence est fabuleuse. Plus besoin d'infiltrations, d'anti-inflammatoires etc ! En 1 ou 2 jours vous êtes à l'aise. Le seuil de la fatigue est incroyablement repoussé, plus de muscles tétanisés en fin de run ! Sur piste c'est impeccable, en profonde épaisse ou sur forte pente, c'est un peu plus technique, mais on s'y fait très bien. Et puis rien n'empêche de le débrayer par ci par là pour retrouver les anciennes sensations et se re situer correctement. Si vous l'utilisez à 90% de votre journée, vous préservez déjà beaucoup vos articulations. Au dixième jours de ski j'étais si bien habitué que je commençais à aimer le côté ludique qu'il procure, ce surcroit de "ressort" dans les jambes. Un grand merci aux concepteurs de cet équipement génial et à toute l'équipe pour leur disponibilité et leurs conseils pour la mise en route. François Bouchereau
Réponse de l’administrateur :
Merci François pour votre témoignage
DELOHEN DELOHEN de MEGEVE a écrit le mai 18, 2017 à 4:37:
J'ai découvert le ski-mojo au détour d'un ouvrage sur les tests de skis. L'essai s'est révélé concluant: surtout quand après quelques descentes vous désactivez l'engin: pour le coup vous vous rendez alors parfaitement compte de son apport pour qui avait arrêté le ski depuis quelques années les genoux (bons pour la prothèse) et les Achille en vrac. Ce petit engin miracle vous redonne goût au ski. Un amical remerciement à Dimitri parfait pédagogue et démonstrateur.Un regret: le coût... Mais quand on aime...
Réponse de l’administrateur :
Merci Pierre pour votre témoignage.
Olivier P Olivier P de Bourneville a écrit le mai 8, 2017 à 12:48:
Le ski mojo est un système vraiment excellent. Honnêtement initialement j'étais très sceptique mais son utilisation a révolutionné ma saison de ski. En Résumé: Sportif depuis toujours. Atteinte bilatérale des ligaments croisés. AVANT: Dès le troisième jour, épanchement articulaire du genou avec limitation croissante de la flexion. Arrêt le quatrième jour. Reprise limitée et douloureuse les jours suivants pour rester en famille. DEPUIS : 8 jours non stop toutes pistes, tous les jours, sans douleur, sans épanchement et sans fatigue. Hautement recommandable. Olivier PS: Mention spéciale à Dimitri pour sa présentation du produit, sa disponibilité et sa gentillesse et à Xavier moniteur qui m'a révélé l'existence du Ski Mojo et fait connaître Dimitri et qui est aussi super. Il ont un seul défaut : un carving d'enfer qui conduit l'élève à se précipiter chez un psychiatre afin d'éviter la dépression.
Réponse de l’administrateur :
Merci Olivier. Si le psychiatre soigne la dépression, le ski-mojo limite les surpression ;-). A bientôt sur les pistes.
Straub Beatrice Straub Beatrice de Chamonix a écrit le avril 10, 2017 à 7:20:
Mes genoux ne peuvent plus se passer du ski-mojo... Je fais essentiellement du Ski Touring et la descente était devenue très algique (douloureuse) . Le poids des attelles dans le sac à dos est vite oublié quand je me régale à nouveau en descendant .
Réponse de l’administrateur :
Merci Béatrice pour ce témoignage qui rassurera ceux qui comme vous sont adeptes du ski de randonnée. Nous vous souhaitons encore beaucoup de belles journées en montagne.
Russo Russo de Rodemack a écrit le mars 21, 2017 à 7:25:
Porteur à 46 ans d'une prothèse du genou. Je ski depuis 15 ans avec des douleurs articulaires aux genoux. J'ai sauté le pas de tester le ski~mojo dès que j'ai pris connaissance de son existence. Bilan : en février je commande le matériel et je prend conseil auprès de JaKSport. Une fois le matériel testé on ne s'en passe plus. J'ai skié toute la semaine, dont 4 jours toute la journée, avec un plaisir immense et sans douleurs. J'ai vraiment ressenti des sensations jamais eues en ski. Je recommande à tous les personnes qui souffrent comme moi de genoux traumatisés (arthrose des 2 genoux avec des antécédents de ligamentoplasties aux 2 genoux) d'investir dans ce matériel et surtout de continuer à savourer le plaisir de la glisse. Bravo aux concepteurs et à Jean-Marc pour ces conseils et sa disponibilité.
Réponse de l’administrateur :
Merci pour votre témoignage Tony. Et si vous avez subi une déchirure des ligaments ou une entorse grave du genou, n'attendez pas de souffrir avant d'investir. En réduisant d'environ 40% la pression sur les genoux, le ski-mojo ralenti l'usure des cartilages et retarde l'arrivée des douleurs arthrosiques.
Court Nathalie Court Nathalie de Maisons Laffitte a écrit le mars 20, 2017 à 8:42:
Sur recommandation de mon médecin qui me suit pour mon arthrose, Philippe est venu me faire essayer ski~mojo vendredi dernier : quel produit fabuleux !!! Moi qui pensait ne plus jamais pouvoir skier !!! Je le recommande à 300% : aucune douleur dans les genoux en skiant, et aucune douleur à froid après le ski, je n'en reviens pas ! Merci au créateur de ce produit révolutionnaire et merci à toute l'équipe qui continue à le mettre au point et à le distribuer !!! Nathalie Court
Réponse de l’administrateur :
Merci Nathalie pour ce témoignage et pour votre appel téléphonique qui m'a fait grand plaisir.
Devinck Devinck de Dunkerque a écrit le mars 20, 2017 à 10:21:
La pratique du ski~mojo est révolutionnaire , je l'ai testé , approuvé et je l'ai acheté. Cette invention m'a redonné beaucoup d'espoir pour skier à nouveau. J'ai retrouvé mes sensations que j'avais perdues. Suite à un fâcheux problème neurologique , mes jambes me faisaient trop souffrir. J'appréhendais tout simplement de rechausser. C'est là que j'ai repéré ce magasin de sport à Morillon Les Esserts,"Sport 2000". Je remercie Benjamin , Dominique et son équipe de professionnels qui m'ont initié à la pratique de ce nouvel équipement. Résultat : finis les douleurs aux cuisses. Maintenant lorsque je termine ma journée ce n'est plus pour la douleur mais pour la fatigue d'avoir trop dévalé ... Je recommande vivement le ski~mojo ,et ne regretterai jamais cet investissement ! Merci encore
Réponse de l’administrateur :
Bonjour André et merci pour votre témoignage. Merci aussi à l'équipe de Sport 2000 Morillon pour leur bon travail.
POIROT JF dit BIBI POIROT JF dit BIBI de JURA a écrit le mars 16, 2017 à 5:31:
Après 3 jours intenses de poudreuse à La Grave semaine dernière, je me suis souvenu de la présentation que m'avait fait Jean-Marc l'an dernier chez Didi et j'ai donc testé le ski-mojo qui a sauvé mon quatrième et dernier jour. J'aurais dû le prendre dès le début de semaine ce qui m'aurait sans aucun doute permis d'économiser mes cuisses de 56 ans. Je recommande l'utilisation du ski-mojo, aucune crainte quant à votre amour-propre !...
Réponse de l’administrateur :
Merci Bibi. La Grave est sans doute l'endroit où le ski-mojo est le plus utile pour profiter au maximum des journées dans ce lieu d'exception. Didi, Pelle et quelques autres guides sont des utilisateurs du ski-mojo et n'ont aucune honte en effet de bénéficier de la puissance de cet appareil. Le ski est un sport et le ski-mojo permet d'en tirer la quintessence. Ceux qui ne l'ont pas encore essayé ou adopté se font de fausses idées à son sujet. Merci d'avoir essayé et merci de votre témoignage.
Fermer le menu