01. Améliore les
performances

02. Réduit
les douleurs

03. Protège
les genoux

04. Augmente
la sécurité

Améliore les performances

Multipliez par 4 votre temps de ski

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir améliorer ses performances pour skier plus longtemps avec plus d’intensité ?

Tous ceux qui aiment le ski le vivent à chaque sortie : quel que soit son niveau, l’intensité que l’on met dans le ski entraîne des pressions élevées sur les muscles et les articulations des membres inférieurs, avec, à la clé, usure et fatigue et donc un ski moins précis. Les quadriceps commencent à chauffer, se raidissent et deviennent inefficaces. Les risques de perte de contrôle augmentent et les erreurs peuvent alors être lourdes de conséquences pour soi-même et pour les autres.

Certains diront que si l’on veut améliorer la résistance physique, il suffit de s’entraîner. Et nous ne pouvons qu’être d’accord. Le ski est un loisir sportif. Quiconque s’aventure sur ou en dehors des pistes de ski devrait s’y être préparé. Mais ceci est bien souvent un voeu pieux. La grande majorité des skieurs arrive en montagne en petite forme physique. Nous demandons à notre corps de fournir des efforts dont il n’a pas l’habitude dans des conditions qui sont elles aussi inhabituelles (altitude, froid, manque de sommeil, ambiance festive). Nous prenons des risques sans trop nous en rendre compte. Chaque année, 150 000 d’entre nous finissent aux urgences avec des traumatismes plus ou moins graves mais qui laisseront des séquelles.

Même lorsque l’on est en pleine forme physique, correctement entraîné, le plaisir de la glisse est insatiable et s’accroît avec l’intensité. Pour peu donc que les dénivelés proposés soient importants, les quadriceps finiront par chauffer et il faudra faire une pause pour laisser descendre le niveau d’acide lactique. Faire une pause lorsque l’on le souhaite, pour admirer le paysage par exemple, est toujours positif, mais une pause imposée par la fatigue vient casser notre rythme.

En prenant en charge 1/3 du poids du corps, le Ski~Mojo permet aux quadriceps de travailler moins en puissance et davantage en endurance. Imaginez simplement que vous vous sentez plus léger. La contrainte sur le quadriceps qui doit se contracter pour résister à la pression ou vous faire remonter (phase d’extension) est moins importante. Le geste est le même, le muscle travaille donc de la même manière mais en économisant de l’énergie (35 à 40%). Cette énergie économisée sera en réalité transférée dans la durée de l’effort. En d’autres termes,l’utilisateur du Ski~Mojo se sentira plus léger et va enchaîner plus de virages ou y mettre plus d’intensité, plus d’amplitude avant de ressentir la montée de l’acide lactique et les cuisses qui brûlent.

Les bénéfices seront multiples:

  • Temps de ski augmenté
  • Temps de récupération diminué
  • Intensité accrue
  • Technique améliorée
  • Courbatures restreintes
  • Risque de blessures réduit
  • Confort inégalé . 

Ne vous méprenez pas, avec le Ski~Mojo, le ski reste bien un sport mais plutôt que d’être un sport de puissance, il devient un sport “d’endurance” en multipliant par 3 à 4 la durée d’exercice entre chaque pause, ou en permettant de skier plus longtemps. Tous les médecins, kinésithérapeutes ou préparateurs physique vous confirmeront que la force des muscles ne dépend pas uniquement de leur masse. Tous vous diront aussi que dans le cadre d’une activité sportive de loisir, il est préférable de privilégier un plus grand nombre répétitions à une intensité moins élevée. L’utilisation du Ski~Mojo ne réduit donc pas la masse musculaire du quadriceps. En revanche, une étude récente menée en laboratoire par des étudiants en kinésithérapie a démontré que les ischio-jambiers étaient sollicités environ 10% de plus. Ainsi, en réduisant l’intensité demandée aux quadriceps de 35 à 40% et en augmentant celle des ischio-jambiers, le ratio de fonctionnement entre ces muscles est grandement amélioré avec comme bénéfice, une meilleure protection des ligaments croisés antérieurs.

Alors, si vous voulez profiter davantage de vos journées sur les planches, si vous voulez dégommer les pentes de poudreuse ou passer entre les piquets jusqu’à plus soif, si vous souhaitez simplement suivre vos enfants qui sont maintenant plus athlétiques et en meilleure forme physique, bref, si vous voulez améliorer vos performances pour augmenter votre plaisir, le Ski~Mojo sera sans doute la réponse à toutes vos attentes. N’attendez pas pour l’essayer et vous faire votre propre opinion.

Réduit les douleurs

Dès que vous êtes prêts à skier, une simple pression sur les boutons d’activation suffit à mettre votre Ski~Mojo en fonctionnement grâce à deux puissants ressorts. La puissance de ces ressorts est très facilement réglable et, si les consignes du fabricant sont respectées, c’est 1/3 du poids du corps qui est pris en charge par le système et qui est transmis directement du bassin vers les chaussures.
 

Vous avez certainement noté que lorsque vous êtes en mouvement et que vous enchaînez les virages, votre sensation de poids est multipliée par un facteur qui va dépendre de la vitesse et du rayon de votre virage. Alors qu’une attelle classique ne procure qu’un maintien latéral du genou, c’est cette réduction de pression verticale de 30% qui va mécaniquement entraîner des diminutions importantes des douleurs aux genoux voire, pour beaucoup, une disparition complète de ces douleurs

Par ailleurs, les ressorts agissent aussi comme des amortisseurs et absorbent les reliefs de la piste. Le Ski~Mojo permet aussi de skier de manière plus souple si on le souhaite. Dès lors, les contraintes exercées sur les hanches et le dos sont aussi soulagées

Depuis 2014 en France, plus de 3000 skieurs ont adopté le Ski~Mojo. Si vous vous posez la question de savoir s’il sera efficace pour vous, nous savons que la réponse sera OUI dans plus de 95% des cas mais si vous êtes sceptique, essayez-le et faites-nous part de votre expérience.

Protège les genoux​

PETIT RAPPEL EN CHIFFRES

  • 8 000 000 de pratiquants de sports de glisse en France
  • 52 millions de journées skieur
  • 150 000 blessés / an dont plus de 50 000 lésions du genou.
  • 9 000 ruptures du LCA
  • Les femmes de plus de 25 ans sont 3,5 fois plus exposées que les hommes
  • La rupture des LCA entraîne l’accélération de l’usure du cartilage et des ménisques et augmente le risque de rupture du LCA du genou sain.

     

    LA GESTION DE L’EQUILIBRE

    Le ski étant un sport dans lequel l’équilibre du pratiquant est constamment perturbé, l’étude a aussi porté sur l’influence du Ski~Mojo sur l’équilibre de l’utilisateur.

    En analysant la gestion de l’équilibre sur une plateforme de force, l’étude de Moret et De Gunsch constate que dans une position statique de recherche de vitesse, la distance parcourue par le centre de poussée est inférieure lors de l’utilisation du Ski~Mojo. Ceci tendrait à démontrer que l’équipement a aussi une influence positive sur la gestion de l’équilibre du skieur.

    Il est toutefois difficile de conclure que, lorsque le skieur est en mouvement, le Ski~Mojo améliore ou modifie sensiblement la gestion de l’équilibre du skieur. D’autres études doivent être menées dans les prochains mois à ce sujet.

INTENSITE DU TRAVAIL MUSCULAIRE ET PROTECTION DU GENOU
Depuis 2008, deux études* ont été réalisées au sujet de l’incidence du Ski~Mojo sur l’activité musculaire.L’électromyographie a révélé qu’avec le Ski~Mojo:
  1. les quadriceps travaillent en moyenne à 70% de leur activité de         référence.
  2. les ischio-jambiers travaillent en moyenne à 110% de leur activité     de référence.
L’économie d’énergie ressentie sur le travail des quadriceps est donc bien réelle et quantifiée.
Plusieurs études ont également établi l’importance du ratio ischio-jambiers/quadriceps (I/Q) dans la protection des ligaments croisés antérieurs. En analysant les résultats de l’EMG (électromyographie), on note que l’utilisation du Ski~Mojo améliore ce ration de manière très significative (27%). Ceci prédisposerait à réduire la laxité des genoux et donc à protéger les LCA.En ajoutant que la fatigue est un facteur favorisant le risque de blessure du LCA et que le ski~mojo est aussi un équipement qui permet de réduire cette fatigue, il est fort probable que le risque de blessure diminue de manière proportionnelle.

Augmente la sécurité​

La sécurité est au centre de nos préoccupations quotidiennes, pourquoi ne le serait-elle pas aussi aux sports d’hiver?

Dans notre quotidien, nous sommes constamment préoccupés par notre sécurité et celle de nos proches. Pourtant, une fois arrivé à la montagne, nous adoptons des comportements à risques et nous mettons parfois nos vies et celle des autres en danger sans nous en rendre compte et sans le vouloir.

Pour la grande majorité des skieurs, la semaine en montagne, c’est certes le ski, mais c’est aussi les vacances, avec de bons repas et de belles soirées entre amis ou en famille, qui ne se terminent pas toujours à des heures raisonnables. Avec 7 à 8h de sport chaque jour sur les pistes et une préparation physique pas toujours optimale, voici un cocktail potentiellement explosif et pour les moins aguerris, plutôt risqué.

Ski~Mojo limite la fatigue et améliore la sécurité

La fatigue est une des causes principales d’accidents et de blessures. Pour s’en convaincre il suffit d’observer la fréquentation des cabinets médicaux les mardis et mercredis.Tous les messages de prévention invitent d’ailleurs les skieurs à s’astreindre à une préparation physique débutant au minimum 1 mois avant de rejoindre leur lieu de villégiature et de plaisir. Mais combien suivent réellement ce conseil ? Nos vies ne nous permettent pas toujours de consacrer le temps nécessaire à cette préparation.

Le Ski~Mojo permet à tous les skieurs d’éviter d’accumuler les excès de fatigue et réduit les risques liés à la pratique des sports d’hiver. La réduction de la fatigue (provenant de l’effet de portance d’un 1/3 du poids, du rééquilibrage du travail musculaire ischio-jambiers/quadriceps, et d’ailleurs constatée par les utilisateurs qui n’ont plus de courbatures le soir) permet à la fois un meilleur contrôle des trajectoires et de conserver de la fraîcheur musculaire nécessaire pour faire face aux situations d’urgence. L’acide lactique étant présent en moins grande quantité, les muscles répondent plus rapidement et vigoureusement aux sollicitations.

Par ailleurs, le Ski~Mojo permet de “charger” et cintrer le ski de manière plus efficace. Sur les neiges plus dures, ceci induit de meilleurs appuis et une conduite plus précise. La précision et la force de l’appui étant améliorés, la sécurité s’en trouve de facto accrue.

LA TECHNOLOGIE

Le Ski~Mojo est un appareil basé sur une technologie utilisant la puissance d’un ressort. L’énergie cinétique emmagasinée lors de la flexion de genou est restituée au moment de l’extension par la décompression du ressort.


Afin de conserver souplesse et fluidité, il est conseillé de régler la puissance du ressort de sorte qu’il prenne en charge 1/3 du poids du corps. Cependant, il est très facile d’ajuster l’assistance en fonction de vos besoins spécifiques.
Le système articulé est connecté à la coque de la chaussure et à un harnais sous-fessier confortable.

La structure est insérée dans un fourreau en néoprène permettant de la maintenir en place. N’ayant pas pour vocation principale le maintien latéral du genou, le néoprène ne doit pas être trop serré. Il s’adapte à la morphologie de chacun (tour de hanche, longueur tibiale et fémorale). L’ensemble du système est donc confortable et se fait rapidement oublier.

Les avantages ski~mojo

  • S’adapte à toutes les morphologies d’adultes
  • La puissance du ressort n’est altérée ni par
    la température ni par l’altitude
  • Léger et compact, il est facilement transportable dans
    son sac à dos élégant
  • Installé sous le pantalon en moins de 2 minutes, il est invisible

Le Ski~Mojo permet à son utilisateur de skier plus longtemps et évite les douleurs aux jambes et retarde la fatigue normalement ressentie.

DIRECTEUR DE LA PRODUCTION

Martin Hannaford

Le Ski~Mojo est au ski ce que le turbo est à la voiture ou ce que le moteur électrique est au vélo. Il a été imaginé sur les pentes de Courchevel mais est fabriqué en Grande-Bretagne.

Il est adoré dans le monde entier par ceux qui veulent parfaire leur technique, allonger leur journée de ski, réduire les chocs et éradiquer la douleur. Ce produit est unique et ses bienfaits ont un impact positif sur la vie de ses utilisateurs

Fermer le menu